Italian pharmacy online: cialis senza ricetta medica in farmacia.

Rencontres incas

RENCONTRES INCAS
Pérou - PE
Une exploration très complète du sud du Pérou sur les traces de la civilisation inca et des civilisations antérieures. D’abord la côte pacifique, désertique et inhospitalière, pourtant habitée depuis des millénaires. Ensuite, la montée vers les cordillères volcaniques arides de la région d’Arequipa entaillées par le profond cañon de Colca. De là, cap sur le lac Titicaca et ses îles. Enfin, la découverte du cœur de l’empire inca autour de Cusco et Machu Picchu. Les nombreux transferts en bus local et l’hébergement tantôt en hôtel, tantôt en gîte chez l’habitant, font de ce circuit un voyage idéal pour ceux qui privilégient le contact avec les populations. Les points forts de ce voyage
• En deux semaines, l’essentiel du Pérou traditionnel.
• Toutes les nuits “sous un toit” (pas de campement).
• Le prix attractif.
• Un contact privilégié avec les populations.
Points de repères
Niveau 1 : marche de moins de 4 heures les jours de randonnée, sur chemin, piste, ou sentier, accessible à toute
personne aimant la marche et en bonne forme physique.
Découverte : pour découvrir les sites les plus intéressants du pays ou de la région. Balades faciles à la journée, avec
assistance de véhicule et/ou hébergements fixes.
Roots : Voyage à prix réduit : prestations simplifiées, utilisation de transports en commun et/ou équipe logistique
réduite et/ou hébergement plus simple.
Portage :
Hébergement : Hôtel, auberge
Encadrement : Guide-accompagnateur Allibert
RENCONTRES INCAS
file:///Volumes/DD_Local/gprovent/Desktop/PDF%20Entree/T7CL.html (1 sur 17)28/03/12 10:06 Montant des entrées à payer sur place : 170 dollars américains à ce jour. Au jour le jour
J 1/ France - Lima
Départ de France. Vol de nuit.
J 2/ Lima - Pisco
Arrivée à Lima. Formalités d’entrée au Pérou et accueil à l’aéroport. Repos dans un hôtel du centre-ville. L’après-midi,
départ pour Paracas en bus de ligne le long de la côte pacifique. Nuit à l’hôtel à El Chaco, au bord de l’océan.
NB : Suivant les compagnies aériennes, le vol aller peut être un vol de jour, avec nuit d’hôtel à Lima le J 1 sans
changement de prix.

J 3/ Iles Ballestas - Arequipa
Excursion en bateau dans les îles Ballestas, réserve écologique nationale où vivent d’importantes colonies de phoques,
otaries, lions de mer, manchots, ainsi que des pétrels, cormorans et autres oiseaux marins. Jusqu’au début du XXe
siècle, ces îles étaient réputées pour l’exploitation du guano, un excellent engrais déjà utilisé par les Incas. Puis visite
(bus privé) de l’étonnant cimetière de Chauchilla (momies de 1500 ans de la civilisation paracas en plein désert), puis
de l’aqueduc préincaïque de Cantalloc, avec ses surprenants puits de maintenance en forme de cercles concentriques
ou de spirales. Enfin, arrivée à Nazca. Vers le soir, départ en bus de ligne de nuit pour Arequipa (bus couchette
confortable).
NB : Suite au crash d’un avion en février 2010, le deuxième en deux ans, nous ne proposons pas le survol des lignes
de Nazca dans l’attente de la mise en place de mesures garantissant la sécurité de cette activité.

J 4/ Arequipa (2350 m) - Chivay
Arrivée à Arequipa. Vous voici dans la Cordillère occidentale, qui présente deux caractéristiques. D’une part, elle est
entièrement volcanique, regroupant une formidable série de “plus de 6000” d'accès facile (Coropuna, 6305 m ; Ampato,
6288 m ; Chachani, 6057 m). D’autre part, elle marque la limite géographique entre le désert côtier et l’Altiplano : d’un
côté, un impressionnant désert gris qui descend vers l’océan (Arequipa s’y niche à 2350 m) ; de l’autre, le haut plateau
à 4 000 mètres qui accepte une maigre végétation, du moins durant la moitié de l’année, permettant la vie des pasteurs
et de leurs lamas. Visite du centre de la ville blanche et ses nombreux édifices (églises surtout) de style colonial
baroque, construits en pierre volcanique blanche de la région. En option (non comprise dans le prix, compter 18 USD),
possibilité de visiter l’immense couvent Santa Catalina, extraordinaire reconstitution de style andalou, une véritable ville
dans la ville. Dans l’après-midi, départ en bus privé pour le canyon de Colca. Vous laissez les sommets enneigés du
Chachani sur votre droite pour gagner les hauts plateaux où vous aurez peut-être la chance d’observer quelques
vigognes. Hôtel à Chivay.
5 heures de route.

J 5/ Canyon de Colca

Avec ses 3 000 mètres de dénivelée sur 100 kilomètres de long, le fameux cañon del Colca est plus profond que celui
du Colorado (attention, 3000 m depuis les sommets jusqu’au fond ; en réalité, le canyon lui-même est profond de 1 000
mètres). Transfert à Cruz del Condor (la “croix du condor”). Le lever matinal permet d’arriver à l’heure où les
ascendances d’air chaud du canyon rendent fort probable la présence de nombre de ces oiseaux des Andes.
Observation et marche facile le long du canyon sur un beau sentier-balcon, puis descente jusqu’au village de
Cabanaconde. Retour à l’hôtel de Chivay.
Environ 3 h 30 de marche.
J 6/ Chivay - lac Titicaca (3800 m)
Départ en brus privé pour le très beau trajet jusqu’au lac Titicaca à travers d’impressionnants paysages désertiques
souvent très colorés. Arrivée au bord du lac Titicaca, le lac navigable le plus élevé du monde, sur la péninsule de
Capachica. Nuit en gîte chez l’habitant dans un pittoresque village au bord du lac.
J 7/ Lac Titicaca : îles flottantes - Amantani
file:///Volumes/DD_Local/gprovent/Desktop/PDF%20Entree/T7CL.html (2 sur 17)28/03/12 10:06 Excursion en bateau sur le lac Titicaca ; nous visitons les îles flottantes des Uros, groupe ethnique aujourd’hui disparu,
remplacé par des populations de pêcheurs aymaras. Peut-être aurons-nous l’occasion d'assister à la construction des
balsas de totora, ces barques de roseau des pêcheurs du lac Titicaca. Après 2 à 3 heures de navigation, nous
atteignons l’île d’Amantani. Installation chez l’habitant. L’hébergement sur ces îles est rustique. Il se fait de manière
communautaire et par rotation (sorte de tour de rôle entre les familles qui ont des possibilités d’hébergement). Le
groupe sera donc scindé en plusieurs sous-groupes pour la nuit. Ceci permettra de s’immerger totalement pendant
quelques heures dans un tout autre monde. L’après-midi est consacrée à la visite de l’île à pied (car, bien sûr, il n'y a ni
route ni aucun véhicule motorisé sur ces îles). Les plus courageux pourront assister depuis les sommets de ces îles au
coucher et au lever du soleil, instants particulièrement magiques.
2 à 3 heures de marche.
J 8/ Amantani - Taquile - Capachica
Poursuite de la découverte du lac. Visite de l’île de Taquile. Repas dans un petit restaurant local. Au loin, la cordillère
Royale de Bolivie semble flotter sur les eaux de cette mer intérieure qu’est le lac Titicaca. Retour dans l’après-midi à
notre gîte de la péninsule de Capachica (4 à 5 h de bateau).
2 à 3 heures de marche.
J 9/ Puno - Cusco (3400 m)
Départ en bus de ligne pour Cusco. L’itinéraire suit tout d’abord les basses terres marécageuses proches du lac avant
de monter au Paso la Raya (4321 m), point culminant du trajet. Puis c’est la descente dans une vallée parsemée de
villages au milieu des cultures. Arrivée en fin de journée à Cusco, installation dans un hôtel proche du centre.
J 10/ Cusco : Sacsayhuamán - Tambomachay - Puca Pucara - Qenqo - centre historique de Cusco
Court transfert en bus à Tambomachay, puis petit trekking de retour vers Cusco. Visite au passage des fontaines de
Tambomachay (lieu d’un culte rendu à l’eau), de la petite forteresse de Puca Pucara, Qenqo et la colossale forteresse
de Sacsayhuamán. Vers midi, retour sur la place d’armes. Après-midi consacré à la visite du centre-ville : la très belle
place d’armes, avec les magnifiques façades de la cathédrale et de l’église de la Compañía, les rues avec
soubassements de murs incas (Calle Loreto, Calle Hatum Rumiyoc), le quartier de San Blas. Soirée libre et nuit en
hôtel.
2 à 3 heures de marche.
J 11/ Vallée Sacrée : ruines de Pisac - salines de Maras - ruines et village d’Ollantaytambo
Excursion dans la vallée Sacrée des Incas et découverte à pied du site de Pisac, le plus vaste ensemble de terrasses
de toute la région. Descente directe des ruines jusqu’à la place d’armes. Le bus vous conduit ensuite au magnifique site
des salines de Maras, complexe de bassins de décantation de sel en terrasses, sur les flancs d’un raide vallon (visite).
Vous reprenez ensuite la route jusqu’à Ollantaytambo. Visite du village bâti sur des ruines incas et de l’ensemble de
ruines monumentales qui dominent le site. Nuit en auberge locale dans le village.
2 à 3 heures de marche dans les sites.
J 12/ Machu Picchu - Cusco
Train matinal jusqu’à Aguas Calientes, puis bus navette qui nous mène sur le site de Machu Picchu. Visite complète de
ce site découvert en 1911 par l’archéologue Bingham. Vers 13 heures, descente en bus à Aguas Calientes et train pour
Ollantaytambo où nous attend notre bus pour le retour à Cusco (que l’on atteint en fin d’après-midi) ou train jusqu'à
Cusco. Nuit en hôtel.
3 heures de marche.
J 13/ Cusco
Journée libre dans la capitale des Incas, l’occasion d’effectuer quelques visites supplémentaires et de faire des
emplettes dans l’un des nombreux centres artisanaux. Nuit en hôtel.
J 14/ Lima
Vol Cusco-Lima. Puis transfert en bus privé pour une visite libre du centre-ville de la capitale du Pérou : la place
d’armes, la cathédrale, le très intéressant monastère San Francisco (église, cloître, catacombes…), la Plaza San
Martín. Transfert depuis le centre-ville jusqu’à l’hôtel. Soirée libre et nuit en hôtel.
J 15/ Lima
En fonction de l’heure de départ, temps libre jusqu’au transfert à l’aéroport. Vol de nuit.

J 16/ France

Arrivée en France.
NB : les temps de marche sont donnés à titre indicatif.
Votre budget
file:///Volumes/DD_Local/gprovent/Desktop/PDF%20Entree/T7CL.html (3 sur 17)28/03/12 10:06 Le prix comprend
— Le vol Paris-Lima aller-retour, en classe économique.
— Les taxes d’aéroport au départ d’Europe.
— Le vol intérieur Cusco-Lima, en classe économique.
— Les nuits en hébergements telles que décrites.
— Les trajets au sol nécessaires au déroulement normal du voyage.
— La nourriture pendant tout le voyage, sauf les déjeuners et dîners à Lima, Arequipa et Cusco.
— L’encadrement par des guides-accompagnateurs Allibert et leurs frais.
— L’assistance d’une équipe locale (guides sur les sites, chauffeurs).
— L’excursion aux îles Ballestas.
— Une trousse de secours.
Le prix ne comprend pas
— L’assurance, l’assistance.
— Les entrées dans les sites à payer sur place (voir paragraphe “vos dépenses sur place”).
— Tout ce qui n‘est pas indiqué dans la rubrique “le prix comprend”.
Vos dépenses sur place
— Les taxes d’aéroport au Pérou (à ce jour, environ 30 USD pour le vol international retour, 5 à 6 USD par vol national,
tarifs indicatifs). Payable uniquement en dollars ou en soles.
— Les déjeuners et dîners à Lima, Arequipa et Cusco (compter de 5 à 15 par repas suivant le restaurant).
— Les entrées des musées et sites suivants prévus au programme, à payer sur place :
• cimetière de Chauchilla et Aqueduc de Cantalloc : compter 6,5 USD à ce jour ;
• entrée au port des îles Ballestas : 5 USD à ce jour.
• billet touristique du cañon de Colca : compter 27 USD à ce jour ;
• l’entrée aux îles du lac Titicaca (Uros, Taquile): compter 10 USD à ce jour ;
• le BTC (billet touristique de Cusco), permettant l’entrée à une quinzaine de sites à Cusco et dans les environs :
compter 50 USD à ce jour
• le billet d'entrée à Machu Picchu et le coût de la navette qui y conduit : compter 74 USD à ce jour.
Total pour les entrées prévues au programme : environ 170 USD à ce jour.
— Les entrées dans les sites et musées non prévus au programme, les activités optionnelles.
— Les boissons et toutes dépenses d’ordre personnel.
Information sur le prix de votre voyage
Des modifications (taxes aériennes, surcharge carburant, changement de compagnie, etc.) peuvent intervenir. Dans ce
cas, vous en serez informés au plus tard lors de votre inscription. Après votre inscription, seules les modifications
prévues par l'article R 211-8 du code du tourisme pourront s'appliquer.
Vos avantages
Le programme Fidélité*
3 % de réduction tous les deux voyages (à partir du deuxième), pour une inscription à plus de deux mois du départ.
* limité à 150 .
Opération susceptible d’être suspendue sans préavis. Les remises fidélité ne s’appliquent pas aux groupes
constitués et aux week-ends Caravane.

Votre assurance et votre assistance
Un voyage d’aventure comprend des risques qu’il convient de pallier en étant bien assuré. Il est nécessaire de distinguer : — L’assistance, couvrant essentiellement les frais de recherche-secours, le rapatriement et les frais médicaux ; elle intervient dès qu’un contact médical permet de décider de votre rapatriement. Au préalable, dans les régions éloignées des infrastructures médicales et difficiles d’accès, vous devez accepter l’organisation de premiers secours par des moyens locaux (porteurs, chevaux, 4X4, etc.). — L’assurance, qui vous protège du risque financier d’annulation, et indemnise la perte ou le vol des bagages. file:///Volumes/DD_Local/gprovent/Desktop/PDF%20Entree/T7CL.html (4 sur 17)28/03/12 10:06 Notre conseil
Vérifiez attentivement les plafonds de vos contrats personnels d’assurance et d’assistance, en particulier sur les
recherches-secours (à titre indicatif, un montant minimal de 15 000 est recommandé, ce qui est le cas pour la
Fédération des clubs alpins français, la FFME…).

Vous pouvez souscrire de façon commune ou séparée un contrat d’assistance seule ou un contrat groupé d’assistance
et d’assurance (deux niveaux, “standard” ou “étendue”), sachant que nous servons uniquement d’intermédiaire
entre vous et l’assureur.

% du prix du
Garantie assurance
Garantie assistance
Assistance
• Annulation pour raison médicale ou accidentelle, pour vous et vos proches, licenciement, destruction Assurance/assistance
Assurance/
assistance
étendue
• Assurance des bagages à concurrence de 1 524,49 • Interruption de séjour à compter du jour suivant votre rapatriement Si vous choisissez de souscrire ces contrats, les conventions vous seront envoyées lors de votre confirmation Sur le terrain
L’équipe
— Un guide-accompagnateur Allibert péruvien francophone.
— Sur la plupart des sites et musées, la visite se fait avec un guide du site (obligatoire).
Les déplacements
— Vol intérieur avec une compagnie régulière péruvienne (Lan Peru, Tans, Taca, Peruvian Airlines.).
— Les transferts suivants sont effectués en bus de ligne confortables : Lima-Paracas, Nazca-Arequipa, Juliaca-Cusco.
Le reste des transferts est effectué en bus privé réservé au groupe.
L’hébergement

— Dans les villes : hôtels ou residenciales deux à trois étoiles (norme locale), base chambre double, avec salle de bains
et toilettes dans chaque chambre.
— A Ollantaytambo, Llachon (péninsule de Capachica), Amantani ou Taquile (lac Titicaca) : auberges simples ou chez
l’habitant, chambres de deux à quatre lits, salle de bains et toilettes partagées.
— Une nuit en bus de ligne confortable (sièges inclinables en couchettes), hôtel à l'arrivée à Arequipa.
Les repas
Les petits déjeuners et repas du soir inclus dans le prix du voyage sont pris au restaurant. Les repas de midi sont en
file:///Volumes/DD_Local/gprovent/Desktop/PDF%20Entree/T7CL.html (5 sur 17)28/03/12 10:06 général sous forme de pique-niques (quelques repas au restaurant).
Les boissons

Pendant les repas au restaurant, l’eau n’est pas fournie (seulement le mate : thé ou infusion à la fin du repas).
Le transport des bagages

Pendant les marches, chaque participant se déplace à pied avec un sac à dos léger : gourde, appareil photo, vêtement
de protection, quelques vivres. Les bagages sont transférés lors des déplacements en véhicule (bus de ligne ou bus
privé). Vous pouvez être amené à porter vos bagages pendant de courts trajets entre les gares routières et les
hébergements.
A noter que ce voyage existe en version “confort” (hôtels trois étoiles, véhicule privé réservé au groupe pendant tout le
voyage) : voir notre programme T75G Contrastes péruviens.

Les devises
La monnaie est le sol péruvien (PEN).
Taux de change (cours indicatif) : 1 = 3,5 PEN environ (1 PEN = 0,28 ).
Emportez des euros, qui se changent sans problème dans les grandes villes. Le paiement par carte de crédit est très
répandu, et vous trouverez des distributeurs de billets dans les principales villes (Lima, Arequipa, Cusco, Puno.).
L'accès sur place
> Les vols
Au départ de Paris
Pour les voyages avec vols sur Lima (Pérou), vols Paris-Lima aller-retour assurés en général par les compagnies
régulières Iberia (via Madrid), Lan (via Madrid), Air France (vol direct depuis Paris) ou KLM (via Amsterdam) ;
exceptionnellement par la compagnie American Airlines via les Etats-Unis.
A prévoir avant le départ
Les formalités administratives
— Pour les ressortissants français, belges, suisses et luxembourgeois :
passeport valide au moins 6 mois après la date de retour prévue de votre voyage ; pas de visa.
Important : certains de nos voyages au Pérou font escale aux Etats-Unis.
Formalités en cas de vols avec passage par les Etats-Unis :
1) Type de passeport
Les ressortissants français, suisses, belges et luxembourgeois en transit par les Etats-Unis doivent détenir
obligatoirement :
- soit un passeport présentant les trois caractéristiques suivantes :
• individuel ;
• lisible en machine (modèle Delphine, qui comporte une bande de lecture optique)
• délivré avant le 25 octobre 2005 inclus. - soit un passeport électronique (également appelé passeport biométrique)
individuel. A noter que les titulaires d’un passeport non électronique (modèle Delphine) délivré après le 25 octobre
2005 peuvent le faire échanger gratuitement contre un passeport électronique sur présentation de tout justificatif de
transit à venir par les Etats-Unis.
En conséquence, les titulaires d’un passeport soit non lisible en machine (ancien modèle), soit lisible en machine (modèle Delphine) mais délivré à partir du 26 octobre 2005, ainsi que les mineurs inscrits sur le passeport de l’un des parents, seront soumis pour l’entrée (ou le transit) aux Etats-Unis à l’obligation d’obtenir un visa avant le départ. Si vous êtes dans ce cas, merci de nous le signaler à l’inscription pour vérification des vols de votre voyage. Si vous souhaitez plus de renseignements, ouvrez les liens suivants :

2) Autorisation préalable sur Internet (ESTA)
Les ressortissants français qui se rendent aux Etats-Unis, même en transit, doivent obligatoirement solliciter, via
Internet, une autorisation électronique de voyage ESTA (Electronic System for Travel Authorization) avant leur
départ. Il faut impérativement remplir l’ESTA sur https://esta.cbp.dhs.gov avant le voyage, le voyageur devant être
doté de cette autorisation électronique de voyage avant d’embarquer. Elle est valable pour une durée de deux ans ou
jusqu’à expiration du passeport. Le formulaire pourra être rempli au plus tard 72 heures avant le départ, mais il est
recommandé de le faire aussitôt le voyage planifié. Adultes et enfants (quel que soit leur âge) sont soumis à cette
file:///Volumes/DD_Local/gprovent/Desktop/PDF%20Entree/T7CL.html (6 sur 17)28/03/12 10:06 procédure. Dans la plupart des cas, les agents de sécurité intérieure donnent leur accord en ligne presque
immédiatement en renvoyant la mention “autorisation approuvée”.
ESTA est obligatoire ET payant : les voyageurs devront s’acquitter d’un montant fixé à 14 $ par les autorités
américaines (paiement en ligne par carte bancaire), montant indicatif révisable sans préavis.
Mode d’emploi
— sélectionner https://esta.cbp.dhs.gov
— choisir dans le menu déroulant en haut à droite (“select your preferred language”) : “french (français)”
— au bas de la colonne verte de gauche, cliquer sur “déposer une demande”
— cliquer sur “j’ai lu et compris ces informations” puis sur “suivant”
— remplir le formulaire (à noter : les informations concernant vol et hôtel d’arrivée sont facultatives).
Remarque : il est possible de se procurer l’ESTA sur d’autres sites Internet, mais ils sont plus chers et peuvent
entraîner des délais inutiles, nous vous conseillons donc de faire votre réservation sur le site https://esta.cbp.dhs.gov.
L’autorisation est à imprimer et devra être présentée avant l’embarquement et à l’arrivée sur le territoire
américain.

Vous voyagez avec des enfants Les enfants sont soumis aux mêmes obligations de passeport et de visa que les adultes, décrites ci-dessus. A noter : l’inscription de mineurs sur le passeport des parents est désormais impossible, les mineurs doivent être titulaires d’un passeport individuel. La possession de ce document, en cours de validité, est suffisante pour permettre au mineur de sortir du territoire français. — Pour les autres nationalités, merci de vous renseigner auprès de l’ambassade du Pérou de votre pays. Avec votre inscription, merci de nous faire parvenir impérativement la photocopie des quatre premières pages de votre passeport (information indispensable pour les réservations sur place : réservation des vols intérieurs, du chemin de l’Inca et des bus de ligne le cas échéant). La santé
Vaccins
Aucun vaccin n’est obligatoire. Nous vous conseillons cependant d’être à jour des vaccinations classiques : diphtérie,
tétanos, poliomyélite, fièvre typhoïde. La vaccination contre les hépatites A et B est recommandée.
Paludisme et fièvre jaune
Un traitement antipaludéen est inutile pour nos voyages au Pérou, à l’exception des programmes qui passent par
l’Amazonie péruvienne ; il s’agit des voyages Le Grand tour du Pérou (confort) T71Y et Le grand tour du Pérou (roots)
T7CN : consultez votre médecin traitant, qui vous prescrira le traitement le plus efficace. Pour ces voyages, un vaccin
contre la fièvre jaune est également vivement recommandé bien que non obligatoire (vaccin efficace pendant 10 ans).
Dentiste et médecin

Nous vous recommandons d’effectuer une visite de contrôle avant votre départ.
Pour plus d’informations sur les précautions à prendre, vous pouvez consulter le site Internet de SMI (Service médical

Acclimatation et traitement préventif du mal d’altitude
Nous concevons nos itinéraires en respectant le mieux possible les paliers d’acclimatation ; cependant, les contraintes
du pays peuvent exiger une montée brusque. Les voyages au Pérou se déroulant pour certains au moins en partie à
une altitude élevée, il est recommandé d’en parler avec votre médecin si vous n’avez pas d’expérience préalable du
voyage en altitude ou si vous avez une sensibilité particulière à l’altitude. Le cas échéant, il peut être recommandé
d'envisager un traitement préventif au mal d’altitude (type Diamox) ou de vérifier votre capacité à évoluer en altitude
(consultations spécialisées en hôpital). Pour plus d’information, vous pouvez vous reporter à la brochure éditée par

Vous préparer à partir
Préparation physique
Pour profiter pleinement de votre voyage, n’oubliez pas d’entretenir votre forme en marchant une fois par semaine
(environ 10 km).
file:///Volumes/DD_Local/gprovent/Desktop/PDF%20Entree/T7CL.html (7 sur 17)28/03/12 10:06 Votre pharmacie individuelle
Celle-ci sera validée avec un médecin en tenant compte du terrain d’aventure et de l’éloignement propres à ce voyage.
Elle contiendra :
— Un antalgique.
— Un anti-inflammatoire (comprimés et gel).
— Un antibiotique à large spectre.
— Un antispasmodique, un antidiarrhéique, un antiseptique intestinal, un antivomitif.
— Des pansements et double peau, des compresses, de la bande adhésive, du Steristrip, du tulle gras.
— Un antiseptique.
— De la crème solaire et de la Biafine.
— Des pastilles pour purifier l’eau.
— En complément : collyre, répulsif contre les moustiques, pince à épiler, somnifère léger et/ou boules Quies,
veinotonique, vos médicaments personnels.
— Si indiqués dans la fiche pays (chapitre “santé”) : traitements pour l’altitude (type Diamox) et contre le paludisme.
Votre guide Allibert disposera également d’une trousse de secours.
Votre équipement
L’ensemble de vos affaires est réparti entre un sac à dos porté pendant la marche et un sac de voyage avec cadenas
transporté par l’équipe logistique sur place.
Equipement de base
— Des sous-vêtements respirants (séchage rapide).
— Une veste en polaire type Polartec (si possible coupe-vent) ou Wind Pro (excellent rapport poids/isolation).
— Une veste imperméable et respirante en Gore-Tex.
— Des pantalons de trek.
— Un collant thermique.
— Un bonnet.
— Une casquette ou un chapeau.
— Des lunettes de soleil (indice 3 minimum et 4 pour la haute montagne).
— Une paire de gants.
— Une cape de pluie.
— Une gourde (ou gourde poche à eau, pipette).
Chaussures et matériel technique
— Des chaussures légères, aérées, avec une bonne adhérence sur les différents terrains. (Exemples dans la gamme X-
Hiking de Salomon : Epic Cabrio , Elios).
— Des chaussures imperméables, à tige montante et semelle offrant une bonne adhérence, type Contagrip ou Vibram.
(Exemple dans la gamme Trekking Salomon : la Quest GTX).

Bagages
— Un sac à dos équipé de bretelles larges et d’une armature anatomique réglable, d’une contenance de 30 à 40 litres,
pour vos affaires de la journée.
Exemple chez Millet : le Hikker 38.
— Un sac de voyage de 80 à 100 litres, souple, transporté la journée par l’équipe de portage ou par véhicule.
Divers
— Des vêtements de rechange.
— Une paire de lacets de rechange.
— Un maillot de bain.
— Une trousse de toilette et une serviette de bain.
— Du papier toilette.
— Un couteau de poche (en soute !).
— Quelques sachets plastique pour protéger vos affaires.
— Une aiguille et du fil.
— Une pochette antivol, à garder toujours sur soi, avec vos papiers d’identité, argent, attestations d’assurance,
d’assistance.
Nos astuces
Pendant le vol, le sac à dos contient les choses fragiles ou utiles pendant votre voyage en avion (appareil photo et films,
veste, livres, revues, médicaments avec ordonnance, etc.).
Nous vous conseillons également d'avoir aux pieds vos chaussures de marche et de prendre avec vous quelques
affaires de première nécessité (dans l’éventualité d’un retard dans la livraison des bagages par les compagnies
aériennes).
file:///Volumes/DD_Local/gprovent/Desktop/PDF%20Entree/T7CL.html (8 sur 17)28/03/12 10:06 Prêt partez !
Séduit par ce voyage ? Pour concrétiser vos envies, il vous suffit de nous contacter.
Par Internet

Découvrez nos destinations et faites votre choix en vous appuyant sur nos fiches techniques.
Avantages :
— Réservez et payez votre voyage en ligne (paiement 100 % sécurisé).
— Frais de dossier (20 ) offerts.
— Préparez votre départ grâce à nos rubriques “Allibert pratique” et “conseils de guides”.
Pour vous inscrire :
— Sélectionnez votre voyage et cliquez sur “réserver”.
— Choisissez votre départ et indiquez le nombre de participants.
— Indiquez vos prestations supplémentaires.
— Saisissez vos coordonnées bancaires pour régler les 30 % d’acompte nécessaires à l’inscription.
— Terminez votre réservation en complétant les informations sur votre niveau sportif.
Vous recevrez automatiquement un accusé de réception de votre règlement, qui sera débité après validation de votre
dossier par un conseiller en voyages.
Dans nos agences

Auprès de l’un de nos conseillers.
Par téléphone
En France : 04 76 45 50 50.
En Belgique : 02 526 92 90.
En Suisse : 022 849 85 51.
Nos conseillers en voyages répondent à vos questions, vous confirment la disponibilité des places pour votre voyage et
les tarifs, vérifient les disponibilités des Services Plus (départ de province, hébergement individuel, extensions, etc.).
Vous hésitez encore ? Vous pouvez préréserver votre voyage, sans engagement, pendant une période donnée.
A noter

— Frais de dossier offerts (20 ) pour toute inscription effectuée à plus de trois mois du départ.
— Découvrez nos bons plans à l’aéroport pour les hôtels et les parkings dans notre rubrique “Allibert pratique” sur notre

La sécurité
La sécurité au Pérou
Les régions traversées par tous nos voyages au Pérou sont considérées comme sûres – en particulier pour les voyages
en groupe – si l’on prend un minimum de précautions. Nous vous conseillons d’éviter dans la mesure du possible
d’emporter des objets de valeur, de ne pas faire étalage de richesses, d’être vigilant dans les endroits fréquentés
(marchés, centres-villes.) et de laisser chaque fois que possible les objets de valeur et sommes d’argent importantes
dans les coffres-forts des hôtels (pas dans les chambres). Ne pas hésiter à demander à votre guide quels sont les lieux
où il est nécessaire d’être particulièrement attentif et ceux à éviter.
Tous nos voyages au Pérou évitent les zones d’insécurité liée à la culture de la coca ou au trafic de drogue.
La sécurité
Aucune région du monde, aucun pays, ne peut être considéré comme étant à l'abri de risques pour les biens ou les personnes. En voyage, les sources de risque sont multiples : géophysique, transport, état sanitaire, criminalité ordinaire ou encore terrorisme. Nous nous engageons à identifier et à évaluer les risques liés aux voyages que nous proposons. Ainsi nous suivons en permanence l'actualité spécialisée : recherches personnelles, veille permanente des différents sites gouvernementaux, abonnement au flux d'information Sécurité sans frontières. Ces informations sont complétées et croisées par un échange continu avec nos spécialistes de régions, nos équipes locales, nos collègues voyagistes (au sein de l'association ATT-ATR et au-delà). Enfin, nous conduisons régulièrement des "missions sécurité", nous rendant sur place afin de rencontrer les conseillers de nos ambassades, les autorités locales, les spécialistes sécurité. Nous nous file:///Volumes/DD_Local/gprovent/Desktop/PDF%20Entree/T7CL.html (9 sur 17)28/03/12 10:06 engageons également à vous informer de possibles risques sécuritaires, de manière transparente, sans nous laisser influencer par des facteurs parasites (économie, etc.), au mieux de nos connaissances. Il est cependant essentiel de rappeler que nous ne pouvons nous substituer à votre propre décision. En présence de risque avéré, nous nous réservons donc le droit de : — renforcer notre encadrement (pour les circuits accompagnés) ; — modifier l'itinéraire de nos circuits pour contourner une zone jugée risquée ; — fermer un circuit ou une destination pour une période plus ou moins longue lorsque nous estimons que le niveau de risque n'est pas acceptable. Votre sécurité et votre plaisir restent notre première priorité. Services Plus Allibert
Changez votre hébergement
Vous pouvez opter pour un hébergement en chambre individuelle.
Supplément par personne : 130 .
Services Plus Allibert

Départs de province, Belgique ou Suisse

Pour tous les circuits au Pérou*, il est possible de partir, soit directement, soit par préacheminement, depuis de
nombreux aéroports de province.
Supplément** () par rapport au tarif “départ de Paris” :
Mulhouse/
Bordeaux Lyon Marseille
Nantes Nice Strasbourg Toulouse Bruxelles Genève
Santiago
* Sous réserve de : - disponibilité au moment de la réservation ; - modification des accords avec la compagnie depuis l'écriture de la fiche ; - la compagnie aérienne utilisée. * Sous réserve de : - disponibilité au moment de la réservation, - modification des accords avec la compagnie depuis l’écriture de la fiche, - la compagnie aérienne utilisée. ** Ce supplément inclut le réajustement du prix du billet, les frais de gestion et d’envoi du billet (ou remise aéroport), ainsi que l’accueil à l’aéroport et le transfert à l’hôtel. Services Plus
Départ anticipé et retour différé
Sous réserve de disponibilité au moment de la réservation, vous pouvez choisir de partir avant le groupe et/ou de
rentrer plus tard. Il vous suffit de préciser les dates souhaitées lors de votre inscription. Dans le cas d’un départ anticipé
ou d’un retour différé, le rendez-vous ou la séparation avec le groupe se fait à l’hôtel dont les coordonnées sont
précisées sur votre convocation. Coût de la modification : 50 par personne.
A noter : ce coût ne comprend pas le supplément éventuel demandé par la compagnie aérienne pour le retour différé et/
ou le départ anticipé (si le vol modifié est dans une classe tarifaire supérieure à celle d’origine). Si vous souhaitez un
départ d’une ville de province et/ou un départ différent du groupe, il est donc essentiel de vous inscrire longtemps à
l’avance. Plus vous vous y prenez tard, moins vous aurez de chance d’avoir de la place, et plus le supplément risque
d’être élevé.

Services Plus Allibert

Extension 5 ou 6 jours, à Cusco, à la Vallée sacrée, à Machu Picchu

Pour les voyages ne passant pas par la région de Cusco (T706 La cordillère Blanche, T78H Nevados Pisco, Urus et
Ishinca, T764 Le Trek du Condor), une extension de votre séjour pour visiter Cusco, la Vallée sacrée et Machu Picchu
est possible. L’extension débute le lendemain du retour en bus de Huaraz (ou Cajatambo) à Lima. Pour les visites, le
file:///Volumes/DD_Local/gprovent/Desktop/PDF%20Entree/T7CL.html (10 sur 17)28/03/12 10:06 participant rejoindra un groupe international d’une agence de tourisme classique et les visites sont guidées, avec guide
anglophone ou hispanophone au choix.
Programme 1
J 1/ Lima - Cusco

Transfert aéroport, vol Lima - Cusco. Accueil à Cusco, transfert et installation à l’hôtel. Après-midi libre. Nuit en hôtel.
J 2/ Cusco

Vers 9 h du matin, visite de la ville : la place d’Armes, la cathédrale, les rues principales, le temple du Soleil ou
Koricancha. Visite du complexe archéologique de Sacsayhuamán et des sites proches de Puca Pucara, Qenko et
Tambomachay (durée : environ 3 h). Après-midi libre. Dans certains cas, la visite a lieu l’après-midi et c’est la matinée
qui est libre.
J 3/ Cusco - vallée Sacrée - Ollantaytambo
Vers 9 h, départ pour l’excursion à la vallée Sacrée des Incas. Visite du marché coloré de Pisac qui vient animer cette
bourgade où les échanges par troc se perpétuent depuis des siècles. En suivant le cours de l’Urubamba, arrivée à
Ollantaytambo, forteresse qui témoigne de manière visible des différents rôles d’un édifice militaire sous les Incas
(durée : environ 6 h). Nuit en hôtel à Ollantaytambo ou retour et nuit à Cusco (au choix).
J 4/ Ollantaytambo - Machu Picchu - Cusco

A 8 h 45, transfert à la gare et départ vers Machu Picchu (le train part à 9 h environ). Arrivée à 10 h 30 à Aguas
Calientes, au pied du site. Transfert en minibus (environ 20 min de route), jusqu’à 2 300 m d’altitude, où se trouve le site
de Machu Picchu. Visite guidée de la citadelle. Puis l’après-midi, retour en minibus à Aguas Calientes pour le déjeuner.
Train de retour à Cusco à 15 h 30. Arrivée à environ 20 h. Accueil et transfert vers l’hôtel.
J 5/ Cusco - Lima

Transfert à l’aéroport et embarquement pour le vol Cusco/Lima. Accueil à l’aéroport de Lima, transfert et installation à
l’hôtel. Après-midi libre. Nuit à l’hôtel.
Programme 2
J 1 à J 3/

Idem programme 1.
J 4/ Ollantaytambo - Machu Picchu - Aguas Calientes

A 8 h 45, transfert à la gare et départ vers Machu Picchu (le train part à 9 h environ). Arrivée à 10 h 30 à Aguas
Calientes, au pied du site. Transfert en minibus (environ 20 min de route), jusqu’à 2 300 m d’altitude, où se trouve le site
de Machu Picchu. Visite guidée de la citadelle. En début d'après-midi, retour en minibus à Aguas Calientes pour le
déjeuner. Fin de journée libre à Aguas Calientes, nuit à l'hôtel.
J 5/ Aguas Calientes - Machu Picchu - Cusco

Bus tôt le matin pour Machu Picchu et visite libre des ruines. L’après-midi, retour en minibus à Aguas Calientes pour le
déjeuner. Retour en train à Cuzco (arrivée à environ 20 h). Accueil et transfert vers l’hôtel. Pour cette deuxième journée
à Machu Picchu, vous n’êtes pas avec le guide. Celui-ci vous aura donné la veille le deuxième billet d’entrée, le voucher
pour le déjeuner à Aguas Calientes, le billet de bus aller-retour jusqu’aux ruines et le billet de train de retour à Cusco,
avec toutes les explications nécessaires.
J6/ Cusco - Lima

Transfert à l’aéroport pour aborder le vol Cusco/Lima. Accueil à l’aéroport de Lima, transfert et installation à l’hôtel.
Après-midi libre. Nuit en hôtel.
Le prix

Tarif base chambre double
Supplément chambre individuelle
Programme 1
Programme 2

Le prix comprend
— Le vol Lima-Cusco aller-retour.
— Les transferts et visites prévues au programme.
— Les hébergements tels que prévus au programme.
— Les petits déjeuners.
— Les repas de midi lors des journées dans la Vallée sacrée et à Machu Picchu.
— Un guide anglophone ou hispanophone durant les visites guidées prévues au programme.
Le prix ne comprend pas
file:///Volumes/DD_Local/gprovent/Desktop/PDF%20Entree/T7CL.html (11 sur 17)28/03/12 10:06 — Les nuits éventuelles à Lima avant le vol retour Lima - Paris.
— Les repas autres que les petits déjeuners et les repas de midi des journées dans la vallée Sacrée et à Machu Picchu.
— Tout ce qui n’est pas indiqué dans “Le prix comprend”.
A noter :
— Les prix sont donnés sous réserve de disponibilité de places dans le vol retour différé Lima-Paris, au tarif des
réservations des groupes Allibert ; tout supplément éventuel serait alors à votre charge. Les vols internationaux sur
Lima étant généralement très chargés, il est essentiel d’anticiper très longtemps à l’avance pour l’organisation
d’une extension à Cusco.

— L’excursion à la Vallée sacrée a lieu les mardi, jeudi et dimanche. Suivant les départs, l’ordre des étapes de
l’extension pourra donc être modifié.

La cordillère Blanche, la cordillère de Vilcanota, le lac Titicaca, lAltiplano, le site du Machu Picchu… autant de noms mythiques évoquant des images fascinantes dans l’esprit des voyageurs ! Avec une bande côtière désertique, une formidable muraille de montagnes enneigées, des lacs turquoise, une chaîne de hauts volcans et une épaisse forêt tropicale, le Pérou possède bien des atouts pour enthousiasmer le trekkeur. Au-delà des paysages extraordinaires, un trek au Pérou est aussi l’occasion de partir à la rencontre de la civilisation andine : les surprenants vestiges de l’Empire inca, civilisation florissante jusqu’au XVIe siècle, les témoignages des nombreuses civilisations qui l’ont précédé et la richesse culturelle des nombreuses communautés de lAltiplano ont aussi de quoi vous surprendre. Alors, suivez-nous sur les chemins incas, fréquentés par les Péruviens et leurs troupeaux depuis la nuit des temps. Imprégnez-vous des légendes de la terre des fils du Soleil, de ses marchés colorés, ses fêtes exubérantes, sa musique andine… pour que le mythe devienne réalité. Population
Superficie
Capitale
Villes principales
Arequipa, Trujillo, Cusco, Huaraz, Iquitos. Points culminants
Huascarán (6 746 m), Ausangate (6 372 m). espagnol (off.), quechua, aymara et langues amazoniennes. catholicisme (plus de 90 % de la population) métissé de pratiques anciennes, surtout Religions
par rapport à la France, sept heures de moins d’avril à octobre, six heures de moins de Décalage horaire
Géographie
Situé à l’ouest de l’Amérique du Sud, le Pérou est entouré par l’Equateur et la Colombie au nord, le Brésil à l’est, la
Bolivie et le Chili au sud ; l’océan Pacifique borde toute sa partie ouest avec 2 414 km de côtes.
file:///Volumes/DD_Local/gprovent/Desktop/PDF%20Entree/T7CL.html (12 sur 17)28/03/12 10:06 Le pays est divisé en trois grandes zones : - la zone côtière le long du Pacifique, qui regroupe la plupart des habitants dans de grandes villes comme Lima. Le paysage est désertique, entrecoupé de vallées fertiles autour de rivières qui descendent de la Sierra ; - la Sierra, zone montagneuse au milieu du pays d’une altitude moyenne de 3 500 m, principalement composée de la cordillère des Andes et des hauts plateaux vers la frontière avec la Bolivie (lac Titicaca). Le Nevado Huascarán, dans la cordillère Blanche, est le point culminant du pays ; - l’Amazonie, à l’est, occupe une surface de près de 60 % du pays (13 % de la superficie totale de la forêt amazonienne se trouve au Pérou). Climat
Les saisons sont inversées par rapport à la France. N’oubliez pas que lorsque vous partez en plein été de France (juillet-
août), vous arrivez en hiver au Pérou !
- Dans la Sierra (zone montagneuse), la saison sèche d’avril à octobre (hiver local) est la meilleure période pour le
trekking d’altitude. La vue est dégagée et les sommets sont ensoleillés, mais si les températures diurnes varient peu, le
froid règne la nuit (températures nocturnes pouvant être largement négatives en altitude, surtout aux mois de juin et
juillet). Même si les mois d’avril et mai peuvent connaître encore quelques précipitations significatives en montagne, le
temps est généralement beau le matin, avec une superbe lumière et des montagnes étincelantes. D’avril à juillet, les
paysages sont verts et les alpages fleuris.
- Le désert côtier peut être visité toute l’année. Néanmoins, la meilleure période se situe entre novembre et mars, l’été
local, car durant l’hiver Lima et les régions côtières sont noyées dans un épais brouillard.
- Températures moyennes maximales et minimales en °C :
Economie
L’économie péruvienne fait partie des plus performantes d’Amérique latine. Ce dynamisme repose principalement sur
les secteurs exportateurs et sur une forte augmentation de la demande interne (12,3 % en 2008), tirée par la
consommation et l’investissement, public et privé. L’économie péruvienne repose sur cinq secteurs : les mines,
l’agriculture, le tourisme, l’industrie et la pêche.
- Les mines : l’or est le premier produit d’exportation du Pérou, devenu le cinquième producteur mondial. Avec 187,5
tonnes, la production a été multipliée par huit depuis 1992.
- Le pays dispose d’un potentiel intéressant en agriculture grâce à la grande variété de ses climats et à l’irrigation des
terres désertiques de la côte. Les productions agricoles sont la pomme de terre, le riz, la canne à sucre, le maïs, le
coton…
- Depuis le retour à une stabilité politique, le pays mise à nouveau sur le tourisme pour faire rentrer des devises.
- Le Pérou n’est pas un grand pays industriel, mais il compte quelques productions mécaniques, comme la production
de motocyclettes.
- La pêche au Pérou est un secteur vital qui profite des eaux poissonneuses du Pacifique. Le Pérou est le plus grand
producteur mondial avec plus de 9,5 million de tonnes par année.
Le Pérou est une république démocratique, sociale, indépendante et souveraine. La Constitution de 1993 consacre le
principe de la séparation des pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire et fonde un régime parlementaire monocaméral.
Société
La population du Pérou représente près de 5 % de la population d’Amérique latine. La densité reste faible, le Pérou
étant, avec 22 habitants au kilomètre carré, l’un des pays les moins peuplés d’Amérique. Le taux de fécondité est
estimé à 2,42 enfants par femme en 2008, soit un niveau légèrement supérieur à la moyenne latino-américaine.
L’espérance de vie est estimée à près de 71 ans.
Avec 45 % d’origine amérindienne et 35 à 37 % de métis, 13 à 15 % de Blancs et 3 % de personnes d’autres origines
(notamment asiatiques), le Pérou constitue une vaste mosaïque culturelle. La majorité des Péruviens est catholique,
mais certaines traditions religieuses précolombiennes survivent, mêlées aux rites chrétiens. La population est très
urbanisée, 75 % vivant en ville.
La vie est-elle chère au Pérou ?
Le Pérou reste un pays relativement abordable, les prix de la nourriture et les salaires étant peu élevés en comparaison
avec nos contrées. Ainsi, nos treks au Pérou sont-ils d’un excellent rapport qualité/prix, les salaires payés par Allibert à
son personnel se situant pourtant dans le haut de la fourchette de ceux pratiqués dans le pays.
A noter par contre que dans les endroits les plus connus (côte pacifique, Arequipa et surtout lac Titicaca, Cusco et
Machu Picchu), véritables “vaches à lait” du Pérou, les prestations sont chères à très chères. Le train pour Machu
file:///Volumes/DD_Local/gprovent/Desktop/PDF%20Entree/T7CL.html (13 sur 17)28/03/12 10:06 Picchu, seule voie d’accès habituelle, est par exemple l’un des trains les plus chers du monde au kilomètre parcouru !
Les hébergements dans ces lieux fréquentés par le tourisme “conventionnel” sont également d’un rapport qualité/prix
moins favorables que dans les zones moins connues. Et la présence de guides locaux en plus du guide principal est
obligatoire dans bien des sites. Si l’on rajoute le prix élevé des billets d’avion pour le Pérou, cela rend les voyages
comprenant ces sites assez chers en comparaison d’autres destinations en Asie ou en Afrique.
Que doivent prévoir les amateurs de photos ?
Pour les appareils numériques, prévoyez une autonomie suffisante, car il n’est pas toujours possible de recharger vos
batteries. Il existe deux types de prises : les prises semblables aux françaises, et les prises de type américain (deux
fentes verticales). Il vaut donc mieux prévoir un adaptateur. En général, le voltage est de 220 V.
Quels souvenirs ramener ?
L’artisanat au Pérou est très riche et abondant : tissage, lainages, instruments de musique, bijoux, minéraux, etc.
Achetez les objets qui vous plaisent dès que vous les voyez, car chaque lieu a son artisanat spécifique et vous n’êtes
pas assuré de retrouver le même objet plus tard ! En revanche, ne vous précipitez pas sur les achats à Lima, car ce
n’est pas le lieu où l’on trouve les plus beaux souvenirs. Nous vous rappelons aussi qu’il est interdit d’acquérir des
pièces archéologiques, issues du patrimoine culturel péruvien (comme les artefacts précolombiens). Même si vous
pensez réaliser une acquisition en bonne et due forme, vous n’avez pas la garantie de pouvoir exporter votre achat
sans l’accord de l’Institut national de la culture, et cela au terme d’une procédure très longue !

Que mettre dans les bagages à main et dans les bagages de soute ?

Au moment de préparer vos bagages, mettez dans le sac de soute tout ce qui peut être susceptible de ressembler à un
objet coupant (ciseaux, limes, crampons, piolets, etc.) ou pouvant être considéré comme risquant de nuire à la sécurité
de l’aéronef. A noter que, pour les passagers en transit par les Etats-Unis, les briquets sont interdits dans les bagages
de cabine comme dans les bagages de soute, et que les bagages en soute ne doivent pas être fermés à clef (pas de
cadenas ni de fermeture à combinaison non plus), car leur contenu doit pouvoir être examiné à tout moment par le
personnel de sécurité.
Y a t-il du bruit la nuit ?
Il faut le reconnaître, le Pérou est un pays bruyant. Même dans les villes, il arrive que des chiens organisent un concert
nocturne à plusieurs voix, que les coqs déréglés chantent en plein cœur de la nuit ou que dans les hôtels certains
clients peu respectueux rejoignent leur chambre bruyamment à des heures tardives. Le klaxon est très largement utilisé
par tous les conducteurs (surtout les taxis) à toute heure du jour et de la nuit. Et les doubles vitrages sont encore
exceptionnels dans les hôtels péruviens ! Si l’on est sensible au bruit, ou si on a le sommeil léger, des bouchons
d’oreille peuvent s’avérer utiles, y compris lors de campements aux abords de villages pendant les treks.
Les Incas, le peuple-empereur

On ne connaît pas l’origine exacte des Incas. Certaines théories les font venir des hautes plaines de l’Amazone, tandis
que la mythologie voit dans le lac Titicaca la matrice de ce peuple mystérieux. Les Incas ont fondé Cuzco (“le nombril
du monde”, en quechua), vers 1200. Les chroniques rapportent que Manco Cápac fut le premier empereur inca à
Cuzco, la légende se confond ici la réalité. Douze empereurs se seraient succédé à Cuzco. Atahualpa, dernier
empereur inca, aurait été le treizième. Le premier Inca historique (le neuvième dans la mythologie) est Pachacuti
Yupánqui (1438-1471). Son nom signifie “renversement de l’ordre du monde”. Il rebâtit la ville de Cuzco, telle que les
Espagnols la découvrirent. Le grand temple du Soleil sert aujourd’hui de fondation au monastère Santo Domingo.
Quelques mots utiles

Les langues officielles au Pérou sont l’espagnol (parlé par une large majorité de la population) et le quechua (langue
vernaculaire de l’empire inca, parlée par les Amérindiens). Apprendre quelques mots-clés vous permettra de gagner le
respect de vos interlocuteurs et de faciliter vos échanges avec les Péruviens rencontrés. Alors n’hésitez pas à faire
l’effort d’utiliser les expressions suivantes en espagnol :
Bonjour, comment allez-vous ? : ¿ Buenos días, cómo está ?
Très bien, merci : muy bien, gracias.
S’il vous plaît : por favor.
Merci : gracias ; de rien : de nada.
Au revoir : hasta luego.
Oui : ; non : no.
Excusez-moi : perdoneme.
Pas de problèmes : no se preocupe.
Vous pouvez demander à votre guide comment les prononcer, votre voyage n’en sera que plus riche. Et puis souriez, c’est souvent le meilleur moyen d’avoir de bons contacts. Sites Internet

file:///Volumes/DD_Local/gprovent/Desktop/PDF%20Entree/T7CL.html (14 sur 17)28/03/12 10:06 Le Grand Guide du Pérou, Bibliothèque du voyageur Gallimard.
Le Pérou, Jean Catinus, guide Peuples du Monde, éditions de l’Adret.
Pérou, Lonely Planet.
Pérou, Footprint Gallimard.
Pérou, Vincent Geus, éditions de La Boussole. Un excellent guide très complet pour les trekkeurs, avec plus de 180
photos.
Récits
Voyage à motocyclette, Ernesto Che Guevara, éditions Mille et une Nuits.
Commentaires royaux sur le Pérou des Incas (trois tomes), Garcilaso de la Vega, La Découverte.
Première de cordée, Claude Kogan, femme d’audace et de passion, Charlie Buffet, Robert Laffont.
La Mort suspendue, Joe Simpson, Glénat.
Ethnologie
Domestication de la nature dans les Andes péruviennes, Doris Walter et Thérèse Bouysse-Cassagne, L’Harmattan.
Littérature
Les Incas, peuples du soleil, Carmen Bernand, Gallimard.
La Maison verte, Mario Vargas Llosa, L’Imaginaire Gallimard.
Lituma dans les Andes, Mario Vargas Llosa, Folio Gallimard.
Les Fleuves profonds, José-Maria Arguedas, L’Imaginaire Gallimard,.
Ouvrages illustrés
Pérou, du sable, de l’or, des dieux et des hommes, Mireille Vautier et Hughes Demeude, Vilo.
Pérou d’or, d’argent et d’émeraude, Annie et Jean Pichon, éditions Anako.
Cordillères andines, Bernard Francou, Patrick Wagnon, Glénat.
Sommets incas, Fabrice Pawlak et Patrick Wagnon, Glénat.
Pérou Equateur, René Desmaison, éditions Alain Barthélémy.
Voyage au Pérou sur les pas de Flora Tristan, Laure de Guerny, éditions du Garde-Temps.
Carte
Peru Ecuador, 1/2 500 000, Nelles.
Tourisme responsable

Une histoire de passion et une longue histoire d’amitiés
Depuis sa création, Allibert entretient une relation privilégiée avec le Pérou ! Jef Tripard, l’un des membres fondateurs,
biologiste et guide de haute montagne, voue une passion de longue date aux sites alors très peu fréquentés du Pérou.
Mais c’est en 1984 que la belle aventure va réellement commencer. Une première expédition française d’alpinisme au
Pérou est menée par Philippe Allibert pour gravir l’Ausangate, qui deviendra l’un des sommets fétiches de nos équipes.
Natifs du cœur de Vilcanota, Cirilo – alors âgé de 15 ans – et son père Francisco – grand ami d’Herman Buhl, vainqueur
du Nanga Parbat, au Pakistan – sont les muletiers qui accompagnent l’expédition. Depuis ce jour, les deux hommes
travaillent main dans la main avec l’équipe Allibert et de véritables liens d’amitié se sont noués : Philippe Modéré, alors
responsable marketing, a passé de longs mois avec eux dans les montagnes de Vilcanota ou de Carabaya. De
nombreux liens d’affection existent également entre les guides Allibert et cette famille péruvienne. Dès le départ, Cirilo
et Francisco assurent le service de trekking de nos voyages. Et, à la différence des Péruviens qui marchent en général
par utilité, ils aiment passionnément la montagne ! Dotés d’un sens du service exceptionnel, ils montent avec Allibert
leur agence réceptive. Aujourd’hui, ils travaillent exclusivement pour nous. Cirilo est sans conteste l’un des plus grands
connaisseurs des cordillères du sud du Pérou. Une expérience dont profite également son équipe d’accompagnateurs,
pour laquelle le monde inca n’a pas de secret.
Nos actions de tourisme responsable
Nous nous impliquons dans une démarche responsable au Pérou sur plusieurs plans.
- Le financement de l’apprentissage du français. En 2005, dans le cadre de notre projet “30 ans, 30 actions”, cinq
file:///Volumes/DD_Local/gprovent/Desktop/PDF%20Entree/T7CL.html (15 sur 17)28/03/12 10:06 guides ont débuté les cours à l’Alliance française de Cusco. Nous avons collecté grâce à vos dons, à Arthaud et à Lonely Planet, des ouvrages sur la France pour compléter la bibliothèque de l’Alliance française. - L'accueil de guides boliviens sur des trekkings pour échanger avec leurs collègues sur les méthodes de travail et leur expérience. En 2005, 2 guides boliviens sont partis sur le Tour de l'Ausangate. Devant leur enthousiasme, l'expérience a été renouvelée en 2006. - L’amélioration des conditions de travail de notre équipe (guides, porteurs, cuisiniers et muletiers), par 300 kg de dons de matériel de randonnée collectés en 2005 grâce à votre générosité, celle de nos guides, de Millet et de Salomon. - Le premier nettoyage de la cordillère de Huayhuash. En juillet 2007, un partenariat avec l’agence québécoise Karavaniers nous a amenés à participer à cette opération. Six personnes, accompagnées de seize ânes, y ont participé. - En 2009, équipement des élèves de l’école de Vilcanota afin que ces enfants disposent de matériel pour suivre leur scolarité dans de meilleures conditions. - En 2011, nous avons acheté pour 2 500 dollars de matériel et ainsi fourni vestes, tee-shirts et duvets à nos équipes locales. Cirilo, notre partenaire au Pérou, s’est chargé de répartir une cinquantaine de polos, 35 vestes et 15 duvets entre cuisiniers, muletiers et guides. Le respect des us et coutumes
Le peuple péruvien, constitué d’Amérindiens, de métis et de créoles, est un peuple aux traditions millénaires. Les règles
de comportement sont néanmoins comparables à celles de nos pays européens. Les habitants des montagnes
péruviennes sont parfois d’abord plutôt réservé, il convient de respecter une certaine discrétion.
Pour respecter au mieux les populations locales, leurs traditions, cultures et religions :
- Evitez de prendre en photo une personne, à moins de lui en avoir demandé l’autorisation.
- La notion de temps n’est pas la même : ne vous offusquez pas de retards éventuels dans les horaires de rendez-
vous.
- Catholicisme ou paganisme, la religion occupe une place importante dans la vie de la plupart des habitants de ces
contrées. Nous vous déconseillons de proclamer votre athéisme ou de chercher à combattre la superstition, qui
demeure profondément enracinée.
- Les populations rurales sont généralement pauvres, soyez humble et acceptez de vous adapter aux conditions
qu’elles offrent.
- Ne distribuez jamais de stylos, bonbons et autres cadeaux aux enfants. Ce comportement les incite à la mendicité. Si
vous souhaitez faire un don, il est préférable et plus utile de le faire auprès d’une organisation locale : association,
école, dispensaire. Demandez à votre guide, qui vous indiquera le lieu le plus approprié.
La préservation de l’environnement
- La faune
Dans les hauteurs, les animaux que vous rencontrerez le plus souvent sont les camélidés : le lama, l’alpaga, la vigogne
et le guanaco. Les deux premiers sont domestiques, les deux derniers uniquement sauvages. Vous aurez parfois la
chance d’apercevoir furtivement des viscaches, petits rongeurs agiles à longue queue, vivant dans les terrains
rocailleux en altitude, ainsi que quelques rapaces, notamment le majestueux condor. En parcourant le désert côtier, le
long du Pacifique, peut-être verrez-vous pingouins, phoques, flamants roses, pélicans, sternes et toutes sortes
d’oiseaux palmipèdes endémiques.
- La flore
L’arbre le plus courant dans les vallées andines est l’eucalyptus (introduit en Amérique du Sud bien après l’arrivée des
conquistadores). Dans certaines cordillères, vous pourrez voir, jusqu’à plus de 4 500 m, des queñuas (polylepis), arbres
à écorce en feuillets.
Pour conserver ce patrimoine naturel d’exception, essayons d’être des voyageurs responsables :
- Laissons les espaces naturels que nous traversons aussi propres que possible, y compris nos campements.
- Consommons de l’eau naturelle traitée avec des pastilles (type micropur) afin d’éviter les bouteilles plastique et de
minimiser la pollution.
- Evitons la cuisine au feu de bois, et évitons les feux d’agrément.
- Evitons de laisser les déchets de nos voyages dans les zones rurales, les villes petites et moyennes. Et rapatrions les
déchets difficilement triables et recyclable (piles, plastiques, lingettes…) dans les grandes villes.
- Evitons de trop nous approcher de la faune, il ne faut surtout pas oublier que nous sommes seulement invités dans
son propre territoire.
- Préservons la flore car celle-ci est la source de vie des animaux et des hommes.
- Evitons de prélever des objets archéologiques ou culturels à valeur historique ou symbolique unique.
- Economisons l’eau et évitons de souiller les points d’eau notamment avec les produits d’hygiène (savon, gel douche,
etc.).
- Evitons de rapporter des souvenirs qui font partie du patrimoine naturel.
- Economisons l’énergie en logeant chez l’habitant car quand nous bénéficions de l’électricité, c’est souvent une chance.
- Utilisons les toilettes parfois prévues dans les campements ; s’il n’y en a pas, éloignons-nous absolument des sources
d’eau. Dans la nature, brûlons, sans risque d’incendie, notre papier hygiénique après usage.
- Respectons les règles des parcs nationaux.
file:///Volumes/DD_Local/gprovent/Desktop/PDF%20Entree/T7CL.html (16 sur 17)28/03/12 10:06 Comment participer à la préservation de l’environnement et au développement de la population locale de votre
destination ?

Etes-vous soucieux de l’effet de votre empreinte écologique ? Soyez partie prenante des actions associatives que nous
effectuons en collaboration avec Globetrekkeurs - démarche pour un tourisme responsable afin de préserver
l’environnement et de permettre le développement des populations locales.
Vous pouvez compenser le CO2 lié à votre transport aérien et participer à la réduction de l’effet de serre en versant un
montant symbolique à l’association Globetrekkeurs dont le but est de donner plus d’ampleur aux projets de
compensation menés par Allibert, notamment l’intégration des techniques d’architecture solaire passive et la formation
des artisans locaux dans le cadre du projet Himalaya indien en association avec le GERES. Si vous désirez y participer,
voici le montant de la compensation pour un vol aller-retour vers le Pérou : Paris - Lima, 109 ; Paris- Cusco, 107 .
Vous pouvez également et de la même façon participer au développement social et humain de la population locale de Un geste de votre part = un environnement mieux préservé et plus d’actions de tourisme responsable réalisées. file:///Volumes/DD_Local/gprovent/Desktop/PDF%20Entree/T7CL.html (17 sur 17)28/03/12 10:06

Source: http://www.famille-leguen.net/images/docperou%20.pdf

3-10-35-60-20% 3x o2 _ppo_.doc

PRESCRIPTION DRUG RIDER This Prescription Drug Rider (“Rider”) is made a part of Coventry Health and Life Insurance Company’s Certificate of Coverage (“COC”). The benefits provided by this Rider become effective on the date Coverage under the COC is effective. PRESCRIPTION DRUG BENEFITS Subject to the terms, conditions and scope of coverage, including all Exclusions, Limitati

Microsoft word - the anabolic clinic tm prospective client form.05.doc

This questionnaire must be completed in its entirety. Just because you submit the completed questionnaire does not ensure that you will be accepted to The Anabolic Clinic, SC, as a client. Certain conditions prevent us from accepting you as a client because the anabolic substances currently available are contraindicated. If you have any of these conditions, do not submit a questionnaire or the oth

Copyright © 2010-2014 Pharmacy Drugs Pdf