Italian pharmacy online: cialis senza ricetta medica in farmacia.

Programme concert

Temple du Sentier, Vallée de Joux, Suisse
Samedi 20 avril 2013 à 20 h
Hector Berlioz
Légende dramatique en quatres parties
Poèmes d’Hector Berlioz et Almire Gandonniere d’après le
Premier Faust de Goethe, traduit par Gérard de Nerval
Une production Lyrica en version « oratorio » par 190 exécutants
Méphisto: Ruben Amoretti
Marguerite: Valérie Bonnard
Faust: Luca Lombardo
Brander: Tiago Cordas
Chœur Lyrica de Neuchâtel
Chœur Pro Arte de Lausanne
Orchestre Sinfonietta de Lausanne
Direction: Pascal Mayer
Concert soutenu par
la Municipalité du Chenit et
la Fondation Paul-Edouard Piguet
Organisation : Rencontres Culturelles de la Vallée de Joux
Renseignements au tél. 0041 (0)78 684 92 33 www.rcvj.ch info@rcvj.ch
Les interprètes
Rubén Amoretti
De nationalité espagnole, ce baryton lyrique trouve son équilibre entre la région paisible de Neuchâtel et l'agitation
des grandes métropoles où sa carrière internationale l'entraîne régulièrement. Après une formation vocale auprès de
professeurs éminents en Suisse et aux USAs, il obtient le prix de virtuosité au Conservatoire de Musique de
Genève.
Lauréat de plusieurs concours internationaux, il collabore avec des artistes de renommée internationale et se
produit sur de nombreuses scènes prestigieuses en Europe et en Amérique.
Actuellement, ce musicien qui a su garder son naturel accueillant et généreux partage son activité entre la scène, les
concerts, les enregistrements (Claves, Gallo etc.) et l'enseignement du chant à l'Académie de Musique MCA.
Valérie Bonnard
Mezzo-soprano romande, elle obtient son diplôme de virtuosité au Conservatoire de Lausanne avant de poursuivre
son perfectionnement auprès de professeurs éminents. Très vite elle engage une carrière intense de chanteuse
soliste dans tous les grandes œuvres du répertoire d’oratorio jusqu’aux œuvres contemporaines et lors de créations
musicales. Elle participe à de très nombreux concerts dans divers festivals en Suisse, en Europe, au Japon, en
Amérique du Sud, et à son actif figurent plusieurs enregistrements radiophoniques ainsi que des collaborations
dans des enregistrements CD de l’Ensemble vocal de Lausanne.
Luca Lombardo
Grand ténor marseillais, après ses études de chant, il gagne de très nombreux prix et entame une immense carrière
internationale de ténor d’opéra, engagé sur toutes les scènes du monde, chantant avec les plus grands chefs et
travaillant avec les plus grands metteurs en scène. Avec un répertoire impressionant, il a pratiquement chanté tous
les rôles les plus célèbres de ténor lyrique italien, bien qu’il soit identifié généralement comme le ténor des rôles
français.
Tiago Cordas
Après des études de chant au Conservatoire de Neuchâtel, il entreprend une carrière de basse soliste dans des
répertoires baroques et contemporains en France et en Suisse, se produisant également dans des concerts de
musique sacrée. Il aborde ensuite avec succès de nombreux rôles secondaires d’opéra sur les scènes romandes, sa
dernière participation étant le celui du Moine/Charles Quint dans Don Carlo de Verdi, production du chœur Lyrica
aux Arènes d’Avenches en 2012.
Chœur Lyrica de Neuchâtel
Sous l’impulsion du baryton Ruben Amoretti, s’est créé en 2005 le Chœur Lyrica, un nouveau chœur dans le
paysage des chœurs neuchâtelois avec une orientation lyrique, autrement dit à terme un chœur d’opéra amateur
visant un niveau artistique digne de professionnels. Directeur artistique, Ruben Amoretti a permis ainsi de réaliser
de grands concerts en amenant des stars du monde lyrique en Suisse romande, « Tosca », « Mefistofele »,
« Carmen » « Faust » de Gounod, le Requiem de Verdi, dernièrement l’an passé « Don Carlo » de Verdi
Chœur Pro Arte de Lausanne
Grand chœur d’oratorio largement réputé en dehors de nos frontière, le Chœur Pro Arte développe une intense
activité d’exploration musicale, seul, ou en collaboration avec d’autres choeurs. Avec 4 ou 5 programmes par
année, il poursuit son orientation en direction des grands oratorios. Il a la chance de réaliser des concerts avec
l’OCL, le Sinfonietta de Lausanne ou encore l’OSR. Il est bien connu à la Vallée de Joux, régulièrement invité à
s’y produire pour des oratorios, la dernière en date en décembre 2011 avec la Cantate St Nicolas de Britten.
Orchestre Sinfonietta de Lausanne
Créé par Jean-Marc Grob en 1981, l’orchestre regroupe un nombre important de jeunes musiciens professionnels de Suisse romande qui n’ont pas
la chance d’être titularisés dans nos orchestres institutionnels. Il complète avec succès ces derniers par des contributions de qualité dans tous les
domaines musicaux symphoniques, d’oratorio et d’opéra.
Direction musicale: Pascal Mayer
Formé aux conservatoires de Fribourg et Zürich, ancien choriste de l’Ensemble vocal de Lausanne, et du
Kammerchor de Stuttgart, Pascal Mayer dirige le chœur Pro Arte de Lausanne, le CCUF de Fribourg et le
Collegium Musicum de Lucerne e.a.
A côté de l’enseignement de la direction chorale à la HEM de Lucerne, Pascal Mayer prépare encore les chœurs du
Festival d’Opéra d’Avenches et occasionnellement d’autres chœurs professionnels à Leipzig et Lucerne. Il
collabore régulièrement avec les orchestres OCL, OSR et Sinfonietta.
L’oeuvre

Le Faust de Goethe a inspiré à Berlioz, en 1828, les Huit scènes de Faust, première œuvre qui
donnera naissance en 1846 à sa grande "légende dramatique" La Damnation de Faust.
Il ne s’agit pas d’une œuvre destinée à être mise en scène, mais comme il l’appelle lui-même,
d’un « opéra de concert », plus proche de l’oratorio que de l’opéra proprement dit. Berlioz écrivit
lui-même la plus grande partie du livret de l’œuvre : il inséra quelques passages de la traduction
du poète Gérard de Nerval et fut aidé pour le reste par le journaliste Almire Gandonnière.
Berlioz traite librement son sujet dans cette partition : il omet certaines scènes, en ajoute
d’autres : une grande liberté formelle caractérise cette œuvre. Son « Faust » connaît les mêmes
aspirations que le personnage de Goethe : la quête du savoir et de la recherche de l’absolu, auquel
peut mener la contemplation de la nature.
La création par Berlioz lui-même en version concertante à l’Opéra Comique le 6 décembre 1846
va être un échec complet. Il faudra que Berlioz s’exile, dirigeant l’œuvre à St Pétersbourg puis
Moscou avant que des concerts à Berlin en 1847 et Londres en 1848 ne lancent la carrière de
l’auteur de la Symphonie fantastique. C’est seulement dès 1877 que la France reconnaîtra le
génie de son compositeur par une centaine de concerts triomphaux à Paris.
L’argument
1re partie
Plaines de Hongrie
C'est le début du printemps, Faust chante sa solitude dans la nature. Au loin, des paysans dansent (Chœur des paysans) et un défilé de soldats se préparant au combat surgit (marche hongroise, ou Marche de
2e partie

Nord de l’Allemagne
Cabinet de Faust : Lamentation du docteur Faust, qui s'apprête à avaler une boisson empoisonnée.
Apparition de Méphisto, alors que sa main est arrêtée par les chants de la fête de Pâques se déroulant sous
Cave d'Auerbach : Faust accepte de suivre Méphisto ou Méphistophélès vers la découverte des plaisirs. Ils se retrouvent ainsi à la Cave d'Auerbach où des buveurs ivres chantent leur joie, l'un d'eux, Brander, entame la chanson du Rat. Il est suivi de Méphisto qui lui répond par la chanson de la Puce, sous les vivats des buveurs. Seul Faust n'apprécie pas ce genre de plaisir : c'est un échec pour le démon. Bords de l'Elbe : Désireux d'opérer plus habilement, Méphisto propose à Faust de dormir sur un lit de roses aux bords de l'Elbe. Méphisto appelle les Sylphes à charmer Faust et à lui faire apparaître Marguerite en songe. Faust à son réveil ne désire plus que rencontrer Marguerite. Méphisto lui propose alors de se joindre au cortège des Etudiants et des Soldats pour gagner la ville où réside Marguerite.
3e partie
Chambre de Marguerite
Faust, caché derrière un rideau, contemple l'arrivée de Marguerite qui chante la ballade du Roi de Thulé. Tandis qu'elle s'endort, Méphisto fait irruption afin de l'ensorceler. Il exhorte les feux-follets à se manifester (Menuet) puis chante en leur compagnie la Sérénade. Pendant ce temps Faust s'est introduit dans la chambre de Marguerite. La jeune fille tombe dans les bras de Faust. Mais Méphisto brise ce court instant de bonheur en emportant Faust. Ameuté, le voisinage raille Marguerite.
4e partie
Complainte de Marguerite abandonnée. Méphisto rejoint Faust, seul en pleine nature, et lui apprend l'incarcération de sa bien-aimée, accusée à tort de la mort de sa mère, causée par un philtre magique donné par Faust lui-même à Marguerite. Course à l'abîme, pandæmonium (capitale des enfers de Satan), triomphe de Méphisto. Épilogue sur la terre : Faust tombe en enfer. Dans le ciel : chœur d'anges et d'esprits célestes qui Particularités de l’oeuvre
Cette œuvre a la particularité d'avoir une partie chorale beaucoup plus importante que dans n'importe quel ouvrage lyrique. Le chœur est souvent assimilé à un personnage. • Il y a des chœurs mixtes : Danse des Paysans, Chant de Pâques (fin), Chœur des Sylphes, Chœur des Voisins, Chœur des Anges ; • des chœurs pour hommes seuls : Chant de Pâques (début), Chœur des Buveurs, Triple Chœur Soldats, Étudiants et Soldats-&-Etudiants, Chœur des Feux-Follets, Pandémonium) • et des chœurs pour femmes seules : Chœur des Pèlerines (Course à l'Abîme), Chœur des Anges (début). Les femmes chantent à 2 voix et les hommes à 4 voix. • Dans le Chœur des Sylphes, les chanteurs sont utilisés comme des instruments de musique. Les interventions du type .de bourgeons pampres verts et de grappes vermeilles. ou .Une beauté les suit, ingénue et pensive, à sa paupière luit une larme furtive. sonnent comme des onomatopées, ce rôle étant généralement dévolu à la petite harmonie (flûte, clarinette, hautbois, basson), ce qui est d'ailleurs la cas dans la pièce instrumentale qui suit Danse des Sylphes. • L'œuvre est en français, excepté le Chœur des Etudiants en latin et une grande partie du Pandémonium dans une langue inventée par le compositeur, à noter le propos d'Hector Berlioz sur la partition : Chœur de Démons aussi nombreux que possible, chœur en langue infernale. Partenaires du concert
Commune du Chenit, 1347 Le Sentier, Vallée de Joux
Fondation Paul-Edouard Piguet, Vallée de Joux
Office du Tourisme de la Vallée de Joux
Prochains concerts au programme des Rencontres culturelles

Dimanche 26 mai, 17h30
Concert RCVJ « Jeune talent » Récital de piano Wan-Yu Liu (Taïwan)
Œuvres de Bach, Beethoven, Chopin, Prokofiev
Samedi 8 juin, 20h30

XXVIIIe Festival de Musique du Haut-Jura
Les Arts Florissants dir Paul Agnew dans Monteverdi

Samedi 14 sept. 20h30
Concert d’été RCVJ du Wild Card Ensemble de Berlin formé de
Eisler Streichquartet Berlin avec Amalia Aubert, altiste

Samedi 21 sept. 20h30

Concert RCVJ exceptionnel « Philippe Jaroussky »
Philippe Jaroussky & Venice Baroque Orchestra,
dir A. Marcon dans « Farinelli à Venise »
Tournée Ambronay – Le Sentier – Paris – St Petersbourg - Berlin
Dortmund – Münich – Francfort – Stuttgart – Madrid – Barcelone

Source: http://www.rcvj.ch/download/progr20avril13.pdf

Microsoft word - 070113_oxford_advcustomermemberflyer_030413

Important information about your prescription benefits Effective July 1, 2013 Within the Prescription Drug List (PDL), medications are grouped by tier. The tier indicates the amount you pay when you fill a prescription. Your lower-cost options are found in Tier 1. Medications moving to a lower tier Medications may move from a higher tier to a lower tier, which can occur at any time

Faculty

FINAL PROGRAM Friday April 19th, 2013 14:00 Herbert Frank (Tulln, Austria) 14:10 – 15:00 Session I IMAGING PROTOCOLS Chair: Herbert Frank (Tulln, Austria) Udo Hoffmann (Boston, USA) State of the art CT Image Protocols and Postprocessing Koen Nieman (Rotterdam, The Netherlands) State of the art CMR Image Protocols and Postprocessing Holg

Copyright © 2010-2014 Pharmacy Drugs Pdf