Pharmacie française en ligne: Acheter des antibiotiques sans ordonnance en ligne prix bas et Livraison rapide.

Rapport annuel 2004 - 2004

RAPPORT ANNUEL 04-05
AU 15 MARS 2005
SYNCHRONY MARKET FUND
- SWISS EQUITY
DIRECTION DE FONDS DE PLACEMENT
SYNCHRONY MARKET FUND
Rapport annuel au 15 mars 2005
Table des matières
SYNCHRONY MARKET FUND – Swiss Equity
SYNCHRONY MARKET FUND – European Equity
SYNCHRONY MARKET FUND – US Equity
SYNCHRONY MARKET FUND – Swiss Government Bonds
• Attestation de conformité aux Standards de Présentation Direction et organisation
Conseil d’administration
Société de direction
Rue Mauborget 9, C.P. 2827, 1002 Lausanne Banque dépositaire
Distributeurs
• Synchrony Asset Management SA, Genève • Banque Cantonale de Genève, Genève • Banque Piguet & Cie SA, Yverdon-les-Bains • Swisscanto Funds Centre, Londres, en tant Organe de révision
qu’intermédiaire des banques cantonales • Crédit Lyonnais (Suisse) SA, Genève • Heritage Bank & Trust SA, Genève • I.F.P. Intermoney Financial Products SA, Pully Domiciles de souscription et de paiement
Banque Cantonale de Genève, GenèveBCV, Lausanne Gestion du fonds
Gérifonds SA a confié la gestion des segments du SYNCHRONY MARKET FUND à Synchrony Asset Management, Genève (convention de délégation de gestion du 07.05.2002).
Comité de placement
Du 16.03.04 au 15.03.05
Distribution du revenu net 2004 / 2005
Aux porteurs de parts
domiciliés en Suisse

Aux porteurs de parts non domiciliés
en Suisse, avec déclaration bancaire *

* Uniquement pour les segments – European Equity et – US Equity.
SYNCHRONY MARKET FUND – Swiss Equity
Politique d’investissement
Rétrospective
Evolution du segment
Le marché des actions suisses a, sur la période considérée, Durant la période sous revue, les valeurs mobilières dans les- réalisé la performance de + 8.30% (Swiss Performance quelles le segment est investi ont enregistré (hors frais et Index ex dividendes), ce qui est relativement proche de son hors dividendes) une hausse de 8.41 %, alors que l’indice de homologue outre-Atlantique (+8.44 % pour le S&P 500). Sur référence, le Swiss Performance Index ex dividendes (SPIX), la première partie de la période (du 15 mars 04 au 15 sep- tembre 04), le marché des actions suisses a progressé sans Les valeurs mobilières, dans lesquelles le segment est investi, réelle tendance, une évolution en dents de scie qui l’a mené ont enregistré (y compris les frais et les dividendes) une à clôturer ce premier semestre avec une perte de 1.25 %.
hausse de 9.41 %. En Suisse, les dividendes versés par les Cette baisse fut principalement due au prix très élevé du titres contenus dans le segment sont supérieurs aux frais de baril de pétrole et au brouillard persistant dans lequel les gestion. Par conséquent, le segment surperforme systéma- investisseurs naviguaient. La situation géopolitique en Irak tiquement son indice de référence, calculé hors dividendes.
et la forte demande de la part des pays émergents (princi-palement de la Chine) ont conduit le prix du baril de pétrole Le tracking error, sur trois ans et sur une base des cours de à son plus haut historique à USD 56.17, le 22 octobre 2004.
fin de mois, se situe à 0.52 %, soit en dessous de son niveau A partir de cette date, le marché des actions suisses a changé de tendance, lui permettant de clôturer l’exercice positive-ment. La pression sur le baril se relachant et la situation géo-politique profitant d’une certaine stabilité, les investisseurs Evolution du nombre de parts
ont repris confiance, mais d’une manière relativement Sur la période considérée, le nombre de parts a diminué conservatrice, le sentiment d’aversion au risque étant tou- La période considérée fut propice aux petites capitalisations.
Perspectives
Le SPI Extra, indice des petites et moyennes capitalisationssuisses, a progressé de 21.87% (total return) alors que le SMI, Nous pensons que la hausse des taux d’intérêt sera plus forte indice des grandes capitalisations, a, quant à lui, progressé aux Etats-Unis qu’en Europe et en Suisse, où, à court terme, les obligations devraient continuer de faire l’objet d’unedemande soutenue. Compte tenu des taux de croissance des Parmi les grandes capitalisations de l’indice, la meilleure per- principales économies, hormis le Japon et l’Allemagne, nous formance est celle de Syngenta avec 52.42 % de hausse, à demeurons positifs pour les marchés actions. Cependant, le noter également celle de Clariant avec +34.45 %. La plus comportement des investisseurs va rester conservateur, le mauvaise est celle de Ciba qui a reculé de 9.86 %.
sentiment d’aversion au risque étant toujours perceptible.
SYNCHRONY MARKET FUND – Swiss Equity
Inventaire de la fortune du fonds à la fin de la période
VALEURS MOBILIÈRES NÉGOCIÉES EN BOURSE
ACTIONS ET AUTRES TITRES DE PARTICIPATION
93’649’681.70
23’456’919.35
CONSTRUCTION
2’373’640.90
4’081’927.00
DISTRIBUTION
434’210.00
SERV. INDUSTRIELS
168’500.00
SERV. FINANCIERS
1’366’860.00
21’464’739.95
SYNCHRONY MARKET FUND – Swiss Equity
Saia-Burgess Electronics Holding nom.
BIENS ET SERV. INDUSTRIELS
6’109’524.00
257’850.00
ALIMENTAIRE
17’493’500.00
BIENS ET SERV. NON CYCLIQUES
844’320.00
TECHNOLOGIE
1’381’722.00
TÉLÉCOMMUNICATION
1’473’450.00
ASSURANCES
8’957’903.50
SYNCHRONY MARKET FUND – Swiss Equity
BIENS ET SERV. CYCLIQUES
3’784’615.00
BONS DE PARTICIPATION
539’670.00
BIENS ET SERV. INDUSTRIELS
386’220.00
ALIMENTAIRE
153’450.00
BONS DE JOUISSANCE
11’163’142.40
11’163’142.40
Actions et autres titres de participation FORTUNE TOTALE DU FONDS À LA FIN DE LA PÉRIODE
FORTUNE NETTE DU FONDS À LA FIN DE LA PÉRIODE
Informations complémentaires et opérations hors bilan
Volume des valeurs mobilières prêtées : Volume des valeurs mobilières mises et prises en pension : Charges grevant la fortune du fonds (cautions, gages, dépôts de marge pour les opérations sur instruments financiers dérivés) : Volumes des opérations sur instruments financiers dérivés : Volume des moyens proches des liquidités liés à des opérations sur instruments financiers dérivés : Changement de raison sociale
# Titres partiellement ou entièrement prêtés (Securities lending).
SYNCHRONY MARKET FUND – Swiss Equity
Liste des transactions pendant la période
Actions et autres titres de participation
Saia-Burgess Electronics Holding nom.
Bons de participation
Bons de jouissance
Droits de souscription
Contrats Futures
1) Les achats englobent entre autres les transactions suivantes :
achats / titres gratuits / conversions / splits / dividendes en actions/en espèces / répartitions des titres / transferts / échanges entre sociétés /
distributions droits de souscription et d’options
2) Les ventes englobent entre autres les transactions suivantes :
ventes / tirages au sort / sortie après échéance / exercice de droits de souscription et d’options / conversions / reverse-splits / remboursements /
transferts / échanges entre sociétés
SYNCHRONY MARKET FUND – Swiss Equity
du 16.03.04
du 16.03.03
du 16.03.02
au 15.03.05
au 15.03.04
au 15.03.03
Parts en circulation à la fin de la période Valeur nette d’inventaire d’une part à la fin de la période Compte de fortune
15.03.05
15.03.04
(VALEUR BOURSIÈRE)
Actions et autres titres de participation Evolution du nombre de parts
du 16.03.04
du 16.03.03
au 15.03.05
au 15.03.04
Valeur nette d’inventaire d’une part
Variation de la fortune nette du fonds
Fortune nette du fonds au début de la période FORTUNE NETTE DU FONDS À LA FIN DE LA PÉRIODE SYNCHRONY MARKET FUND – Swiss Equity
Compte de résultats pour la période
du 16.03.04
du 16.03.03
au 15.03.05
au 15.03.04
Actions et autres titres de participation Participation des souscripteurs aux revenus courus Participation des porteurs de parts sortants aux revenus courus Gains / pertes du capital réalisés(-es) Gains / pertes du capital non réalisés(-es) Utilisation du résultat
Résultat prévu pour être distribué aux investisseurs SYNCHRONY MARKET FUND – European Equity
Politique d’investissement
Rétrospective
Avec + 14.09 % (FTSE World Europe ex Switzerland, indice pour le FSTE World Europe ex Switzerland (indice de réfé- de référence du fonds), le marché des actions européennes a réalisé une meilleure performance que ses homologues Les valeurs mobilières, dans lesquelles le segment est investi, américain et helvétique. Durant le premier semestre, le mar- ont enregistré (y compris les frais et les dividendes) une ché des actions européennes a évolué en dents de scie. Le hausse de 14.90 %. Sur le marché européen, les dividendes prix élevé de l’or noir a fortement contribué à cette évolu- versés par les titres contenus dans le segment sont supérieurs tion sans tendance marquée. En effet, l’impact du prix de aux frais de gestion. Par conséquent, le segment surper- l’énergie sur les résultats des entreprises n’était pas très clair, forme systématiquement son indice de référence, calculé dont la question de savoir le niveau de dépendance des entreprises face à l’or noir. Le prix du baril revenant à desniveaux plus raisonnables, les marchés actions ont réagi Le tracking error, sur trois ans et sur une base des cours de positivement, et avec raison, puisque la plupart des résul- fin de mois, se situe à 1.14 %, soit en dessous de son niveau tats ont montré que les entreprises avaient considérable- ment réduit leur dépendance au pétrole, affichant des béné-fices soit en ligne avec les attentes, soit bien au-dessus. Aussi,suite à cette période d’incertitude, l’évaluation des marchés Evolution du nombre de parts
actions paraissait intéressante et la tendance haussière Sur la période considérée, le nombre de parts a diminué des principaux indices mondiaux a été plus marquée, mal- gré de nouvelles pressions sur le baril et des révisions à labaisse des perspectives de croissance des principales éco-nomies, perspectives qui restent tout de même positives.
Perspectives
Au niveau monétaire, la Livre Sterling s’est dépréciée de Nous pensons que la hausse des taux d’intérêt sera plus forte 2.32 % face à l’euro, pénalisant ainsi la performance du aux Etats-Unis qu’en Europe et en Suisse, où, à court terme, fonds et de son indice de référence, tous deux évalués en les obligations devraient continuer de faire l’objet d’une demande soutenue. Compte tenu des taux de croissance desprincipales économies, hormis le Japon et l’Allemagne, nous Evolution du segment
demeurons positifs pour les marchés actions. Cependant, le comportement des investisseurs va rester conservateur, Durant la période sous revue, les valeurs mobilières dans le sentiment d’aversion au risque étant toujours perceptible.
lesquelles le segment est investi ont enregistré (hors fraiset hors dividendes) une hausse de 13.04 % contre 14.09 % SYNCHRONY MARKET FUND – European Equity
Inventaire de la fortune du fonds à la fin de la période
VALEURS MOBILIÈRES NÉGOCIÉES EN BOURSE
ACTIONS ET AUTRES TITRES DE PARTICIPATION
16’153’398.95
BELGIQUE
249’262.00
ALLEMAGNE
1’801’920.55
DANEMARK
194’536.95
1’125’340.48
FINLANDE
295’018.00
SYNCHRONY MARKET FUND – European Equity
2’381’461.56
SYNCHRONY MARKET FUND – European Equity
ROYAUME-UNI
6’358’951.47
218’077.00
1’148’107.64
SYNCHRONY MARKET FUND – European Equity
PAYS-BAS
1’344’330.96
NORVÈGE
137’508.02
PORTUGAL
175’376.16
723’508.16
INSTRUMENTS FINANCIERS DÉRIVÉS
BONS DE SOUSCRIPTION
Actions et autres titres de participation FORTUNE TOTALE DU FONDS À LA FIN DE LA PÉRIODE
FORTUNE NETTE DU FONDS À LA FIN DE LA PÉRIODE
Cours de change
DKK 100.– = EUR 13.42754599SEK 100.– = EUR 11.00200393NOK 100.– = EUR 12.21804826 SYNCHRONY MARKET FUND – European Equity
Informations complémentaires et opérations hors bilan
Volume des valeurs mobilières prêtées : Volume des valeurs mobilières mises et prises en pension : Charges grevant la fortune du fonds (cautions, gages, dépôts de marge pour les opérations sur instruments financiers dérivés) : Volumes des opérations sur instruments financiers dérivés : Volume des moyens proches des liquidités liés à des opérations sur instruments financiers dérivés : Instruments financiers dérivés ouverts à la fin de l’exercice comptable
Changements de raison sociale
# Titres partiellement ou entièrement prêtés (Securities lending).
SYNCHRONY MARKET FUND – European Equity
Liste des transactions pendant la période
Actions et autres titres de participation
Bayerische Hypo- und Vereinsbank drt 05.04.04 2’543 1) Les achats englobent entre autres les transactions suivantes :
achats / titres gratuits / conversions / splits / dividendes en actions/en espèces / répartitions des titres / transferts / échanges entre sociétés /
distributions droits de souscription et d’options
2) Les ventes englobent entre autres les transactions suivantes :
ventes / tirages au sort / sortie après échéance / exercice de droits de souscription et d’options / conversions / reverse-splits / remboursements /
transferts / échanges entre sociétés
SYNCHRONY MARKET FUND – European Equity
du 16.03.04
du 16.03.03
du 16.03.02
au 15.03.05
au 15.03.04
au 15.03.03
Parts en circulation à la fin de la période Valeur nette d’inventaire d’une part à la fin de la période Compte de fortune
15.03.05
15.03.04
(VALEUR BOURSIÈRE)
Actions et autres titres de participation Evolution du nombre de parts
du 16.03.04
du 16.03.03
au 15.03.05
au 15.03.04
Valeur nette d’inventaire d’une part
Variation de la fortune nette du fonds
Fortune nette du fonds au début de la période FORTUNE NETTE DU FONDS À LA FIN DE LA PÉRIODE SYNCHRONY MARKET FUND – European Equity
Compte de résultats pour la période
du 16.03.04
du 16.03.03
au 15.03.05
au 15.03.04
Actions et autres titres de participation Participation des souscripteurs aux revenus courus Participation des porteurs de parts sortants aux revenus courus Gains / pertes du capital réalisés(-es) Gains / pertes du capital non réalisés(-es) Utilisation du résultat
Résultat prévu pour être distribué aux investisseurs SYNCHRONY MARKET FUND – US Equity
Politique d’investissement
Rétrospective
Evolution du segment
En harmonie avec l’Europe, le marché des actions nord amé- Durant la période sous revue, les valeurs mobilières dans les- ricaines a clôturé l’exercice positivement, le S&P 500 pro- quelles le segment est investi ont enregistré (hors frais et gressant de 8.44 % sur la période considérée. Le premier hors dividendes) une hausse de 7.20 %, alors que l’indice semestre fut marqué par le prix élevé du pétrole, plongeant de référence, le S&P 500 a progressé de 8.44 %.
l’économie américaine dans le doute quant à la capacité des Les valeurs mobilières, dans lesquelles le segment est in- entreprises d’absorber cette hausse. Rassuré par les bons vesti, ont enregistré (y compris les frais et les dividendes) une résultats, les investisseurs sont rentrés dans le marché de manière conservatrice, soutenant ainsi, dans un premiertemps, les obligations et les actions. Un soupçon d’inflation, Le tracking error, sur trois ans et sur une base des cours de un zeste de raison et les taux sont remontés promptement fin de mois, se situe à 0.73 %, soit en dessous de son niveau (le taux à 10 ans remontant de près de 80 pdb sur la période), confortant l’idée que la première puissance mondiale sesitue bel et bien dans une croissance durable. Mais le reversde la médaille est un déficit commercial et budgétaire Evolution du nombre de parts
record, qui, conjugués au différentiel de taux persistant avec Sur la période considérée, le nombre de parts a diminué l’Europe, a conduit à de fortes pressions sur la monnaie nationale. Le dollar a perdu 8.20 % face à l’euro.
Entre les grandes et les petites capitalisations, le différen-tiel fut fortement marqué sur cette période. Le S&P 600, Perspectives
indice des petites capitalisations, a progressé de 19.35%, soit Nous pensons que la hausse des taux d’intérêt sera plus forte près de 11 % de plus que le S&P 500.
aux Etats-Unis qu’en Europe et en Suisse, où, à court terme, Le titre de l’indice ayant réalisé la meilleure performance les obligations devraient continuer de faire l’objet d’une est Apple Computer avec une progression de 209.60 % sur demande soutenue. Compte tenu des taux de croissance des la période. Parmi les grandes capitalisations, Allegheny a principales économies, hormis le Japon et l’Allemagne, nous progressé de 123.11 %, réalisant la meilleure performance demeurons positifs pour les marchés actions. Cependant, le du S&P 100, indice des grosses capitalisations. La plus mau- comportement des investisseurs va rester conservateur, le vaise performance de cet indice est celle d’Unisys Corp.
sentiment d’aversion au risque étant toujours perceptible.
SYNCHRONY MARKET FUND – US Equity
Inventaire de la fortune du fonds à la fin de la période
VALEURS MOBILIÈRES NÉGOCIÉES EN BOURSE
ACTIONS ET AUTRES TITRES DE PARTICIPATION
15’394’181.70
ÉNERGIE
1’278’560.50
MATÉRIAUX
637’684.20
INDUSTRIES
1’979’112.20
SYNCHRONY MARKET FUND – US Equity
CONSOMMATION DURABLE
1’501’212.70
CONSOMMATION NON DURABLE
1’717’662.80
SYNCHRONY MARKET FUND – US Equity
1’722’155.02
3’402’166.32
SYNCHRONY MARKET FUND – US Equity
TECHNOLOGIE DE L’INFORMATION
2’346’286.56
TÉLÉCOMMUNICATIONS
352’798.10
SERVICES PUBLICS
456’543.30
Actions et autres titres de participation FORTUNE TOTALE DU FONDS À LA FIN DE LA PÉRIODE
FORTUNE NETTE DU FONDS À LA FIN DE LA PÉRIODE
Cours de change
SYNCHRONY MARKET FUND – US Equity
Informations complémentaires et opérations hors bilan
Volume des valeurs mobilières prêtées : Volume des valeurs mobilières mises et prises en pension : Charges grevant la fortune du fonds (cautions, gages, dépôts de marge pour les opérations sur instruments financiers dérivés) : Volumes des opérations sur instruments financiers dérivés : Volume des moyens proches des liquidités liés à des opérations sur instruments financiers dérivés : Changement de raison sociale
SYNCHRONY MARKET FUND – US Equity
Liste des transactions pendant la période
Actions et autres titres de participation
1) Les achats englobent entre autres les transactions suivantes :
achats / titres gratuits / conversions / splits / dividendes en actions/en espèces / répartitions des titres / transferts / échanges entre sociétés /
distributions droits de souscription et d’options
2) Les ventes englobent entre autres les transactions suivantes :
ventes / tirages au sort / sortie après échéance / exercice de droits de souscription et d’options / conversions / reverse-splits / remboursements /
transferts / échanges entre sociétés
SYNCHRONY MARKET FUND – US Equity
du 16.03.04
du 16.03.03
du 16.03.02
au 15.03.05
au 15.03.04
au 15.03.03
Parts en circulation à la fin de la période Valeur nette d’inventaire d’une part à la fin de la période Compte de fortune
15.03.05
15.03.04
(VALEUR BOURSIÈRE)
Actions et autres titres de participation Evolution du nombre de parts
du 16.03.04
du 16.03.03
au 15.03.05
au 15.03.04
Valeur nette d’inventaire d’une part
Variation de la fortune nette du fonds
Fortune nette du fonds au début de la période FORTUNE NETTE DU FONDS À LA FIN DE LA PÉRIODE SYNCHRONY MARKET FUND – US Equity
Compte de résultats pour la période
du 16.03.04
du 16.03.03
au 15.03.05
au 15.03.04
Actions et autres titres de participation Participation des souscripteurs aux revenus courus Participation des porteurs de parts sortants aux revenus courus Gains / pertes du capital réalisés(-es) Gains / pertes du capital non réalisés(-es) Utilisation du résultat
Résultat prévu pour être distribué aux investisseurs SYNCHRONY MARKET FUND – Swiss Government Bonds
Politique d’investissement
Rétrospective
Evolution du segment
A l'encontre du consensus, le marché obligataire a réalisé Durant la période sous revue, les valeurs mobilières dans les- une performance positive sur la période considérée. Alors quelles le segment est investi ont enregistré (hors frais) une qu’il y a tout juste un an, la plupart des investisseurs hausse de 3.68 %, alors que l’indice de référence, le Swiss pariaient sur une remontée des taux, ces derniers n’ont Domestic Bond Government (SDBG), a progressé de 3.87 %.
cessé de reculer, le taux hors risque (Confédération) à 10 ans Les valeurs mobilières, dans lesquelles le segment est investi, perdant non loin de 15 pdb sur la période. Une inflation ont enregistré (y compris les frais) une hausse de 3.12 %.
contenue et des révisions des perspectives de croissance à Le tracking error, sur trois ans et sur une base de cours de la baisse ne sont pas les seules raisons à cette baisse. Un fac- fin de mois, se situe à 0.16%, exactement comme son niveau teur plus technique est à prendre en considération, un excès de demande dans les titres à revenus fixes, plus particuliè-rement dans ceux de première qualité. D’une part, l’incer-titude quant à l’évolution des marchés financiers a conduit Evolution du nombre de parts
les investisseurs à favoriser les obligations. D’autre part, lesassureurs suisses dont le taux technique est demeuré infé- Sur la période considérée, le nombre de parts a augmenté rieur aux rendements qu’ils peuvent obtenir sur les obli- gations helvétiques, y compris celles de la Confédération,ont été d’importants et constants acheteurs. Ce facteur a Perspectives
conduit à une illiquidité flagrante sur les obligations gou-vernementales suisses, à tel point que nous avons pré- Nous pensons que la hausse des taux d’intérêt sera plus forte féré investir une partie du fonds en obligations « Centrale aux Etats-Unis qu’en Europe et en Suisse, où, à court terme, Lettre de Gage » (plus liquide durant cette période et de les obligations devraient continuer de faire l’objet d’une même qualité que les obligations de la Confédération) pour demande soutenue. Compte tenu des taux de croissance des ne pas avoir à payer des prix excessifs sur les obligations gou- principales économies, hormis le Japon et l’Allemagne, nous vernementales, sans aucun rapport avec la réalité écono- demeurons positifs pour les marchés actions. Cependant, le comportement des investisseurs va rester conservateur, lesentiment d’aversion au risque étant toujours perceptible.
SYNCHRONY MARKET FUND – Swiss Government Bonds
Inventaire de la fortune du fonds à la fin de la période
VALEURS MOBILIÈRES NÉGOCIÉES EN BOURSE
OBLIGATIONS, LETTRES DE GAGE
85’512’730.00
85’512’730.00
FORTUNE TOTALE DU FONDS À LA FIN DE LA PÉRIODE
FORTUNE NETTE DU FONDS À LA FIN DE LA PÉRIODE
Informations complémentaires et opérations hors bilan
Volume des valeurs mobilières prêtées : Volume des valeurs mobilières mises et prises en pension : Charges grevant la fortune du fonds (cautions, gages, dépôts de marge pour les opérations sur instruments financiers dérivés) : Volumes des opérations sur instruments financiers dérivés : Volume des moyens proches des liquidités liés à des opérations sur instruments financiers dérivés : SYNCHRONY MARKET FUND – Swiss Government Bonds
Liste des transactions pendant la période
Obligations, lettres de gage
4 % Centr. LdG Bques Cant. CH 01-13 2’100’000 Instruments financiers dérivés
4 % Centr. LdG Bques Cant. CH 99-09 2’200’000 1) Les achats englobent entre autres les transactions suivantes :
achats / titres gratuits / conversions / splits / dividendes en actions/en espèces / répartitions des titres / transferts / échanges entre sociétés /
distributions droits de souscription et d’options
2) Les ventes englobent entre autres les transactions suivantes :
ventes / tirages au sort / sortie après échéance / exercice de droits de souscription et d’options / conversions / reverse-splits / remboursements /
transferts / échanges entre sociétés
SYNCHRONY MARKET FUND – Swiss Government Bonds
du 16.03.04
du 16.03.03
du 16.03.02
au 15.03.05
au 15.03.04
au 15.03.03
Parts en circulation à la fin de la période Valeur nette d’inventaire d’une part à la fin de la période Compte de fortune
15.03.05
15.03.04
(VALEUR BOURSIÈRE)
Evolution du nombre de parts
du 16.03.04
du 16.03.03
au 15.03.05
au 15.03.04
Valeur nette d’inventaire d’une part
Variation de la fortune nette du fonds
Fortune nette du fonds au début de la période FORTUNE NETTE DU FONDS À LA FIN DE LA PÉRIODE SYNCHRONY MARKET FUND – Swiss Government Bonds
Compte de résultats pour la période
du 16.03.04
du 16.03.03
au 15.03.05
au 15.03.04
Participation des souscripteurs aux revenus courus Participation des porteurs de parts sortants aux revenus courus Gains / pertes du capital réalisés(-es) Gains / pertes du capital non réalisés(-es) Utilisation du résultat
Résultat prévu pour être distribué aux investisseurs Commissions pour 2004/2005
Commission
Commission
Commission de
Commission de Frais accessoires
d’émission en
de rachat
direction
en faveur
faveur des
appliquée
dépositaire
distributeurs
par trimestre
appliquée
par trimestre
SYNCHRONY
Jusqu’au
Depuis le
MARKET FUND
15.12.04
16.12.04
l’émission
– Swiss Equity
– European Equity
– US Equity
– Swiss Government
Offices de dépôt à l’étranger
– Swiss Equity
– European Equity
– US Equity
– Swiss Government
Au 15.03.2005
Swiss Performance Presentation Standards (SPPS)
Informations générales

Gérifonds SA a établi et présente ce rapport confor- d’améliorer la transparence et de permettre la compa- mément aux normes Standards de Présentation de raison des performances entre les gérants de fortune.
Performances Suisses (SPPS), la version suisse des Les Swiss Performance Presentation Standards (SPPS) Global Investment Performance Standards (GIPS).
ont été introduits en 1997. Le Conseil d’administration Description
de l’ASB a décidé, au début de l’année 2002, l’en-trée en vigueur des SPPS révisés. Ceux-ci sont conçus Les Swiss Performance Presentation Standards (SPPS) comme une version suisse des « Global Investment sont des recommandations de l’Association suisse Performance Standards » (GIPS). Ces standards per- des banquiers (ASB) qui ont pour but la présentation mettent aux gérants de fortune et à leur clientèle de uniformisée et moderne des performances. Il s’agit mieux comparer et apprécier les performances de leurs d’un ensemble de règles qui ont été conçues en vue placements sur un plan international.
Définitions
Firme: la firme Gérifonds SA, créée en 1970, est composée de tous les fonds dont Gérifonds est la société de direction.
Cependant, Gérifonds a signé une convention de délégation de gestion
avec les sociétés suivantes :
pour les fonds :
BCV FONDS STRATÉGIQUE, AMC PROFESSIONAL FUND, AMC ALTERNA-TIVE FUND, BCV EMERGING MARKETS FUND et Japac Fund Bearbull Gestion Institutionnelle, Genève, • Composite: chaque fonds de placement représente un composite dans le sens des SPPS. Il existe 35 composites totalisant
une fortune de 4’131.7 millions de CHF au 15.03.2005, à savoir :
BCV FONDS STRATÉGIQUE (-BCV Stratégie Obligation, -BCV Stratégie Revenu, -BCV Stratégie Croissance, -BCV Straté-
gie Dynamique, -BCV Stratégie Actions Suisses, -BCV Stratégie Actions Monde) ;
AMC PROFESSIONAL FUND (-Pro Europe Equity, -Pro US Equity, -Pro International Bonds, -Pro Active Europe, -Pro
Active US) ;
AMC ALTERNATIVE FUND (-AMC Directional Alternative Fund (CHF), -AMC Defensive Alternative Fund (CHF)) ;
Japac Fund ;
BCV EMERGING MARKETS FUND (-Seapac Fund, -Chinac Fund, -Latinac Fund, -Euromac Fund, -Indiac Fund);
BCGE RAINBOW FUND (-Diamant (CHF), -Saphir (CHF)) ;
SYNCHRONY MARKET FUND (-Swiss Equity, -European Equity, -US Equity, -Swiss Government Bonds) ;
HERITAGE ALTERNATIVE FUND (-Heritage Total Return (CHF), -Heritage Total Return (EUR), -Heritage MSCI Alter-
native Index Fund (CHF)) ;
BBGI FUND (-BBGI Tactical Switzerland A, -BBGI Tactical Europe A, -BBGI Tactical World A, -BBGI Total Return CHF A,
-BBGI Total Return EUR A, -BBGI Total Return USD A) ;
IFP FUND (-Global Convertible Bonds (CHF)).
Méthodologie
1. Les titres sont évalués au cours du marché, en date de comptabilisation.
2. La performance est calculée sur la valeur nette d’inventaire (VNI) des fonds en tenant compte de la distribution.
3. La fréquence de calcul de la performance des fonds est journalière.
4. La performance est calculée frais de gestion et d’opérations déduits.
5. Les rendements sont chaînés géométriquement (méthode « time-weighted return »).
6. Les mesures de risque présentées (corrélation, volatilité, tracking error, bêta et ratio de Sharpe) sont calculées par année civile entière par le gestionnaire du fonds sur une base mensuelle. Les mesures antérieurement publiées parGérifonds sur une base journalière ont été modifiées dans ce sens. En cas de changement de fréquence en coursd’année de la série analysée, les mesures sont calculées comme la moyenne des différentes sous-séries annualisées.
7. Corrélation : corrélation entre la performance du fonds et celle de son indice.
8. Volatilité : écart-type annualisé de la série de rendements.
9. Tracking error : écart-type annualisé de la différence de la performance du fonds et de son indice.
10. Bêta : pente résultante d’une régression linéaire entre la performance du fonds et celle de son indice.
11. Ratio de Sharpe : moyenne des rendements annualisés du fonds moins le taux sans risque divisé par la volatilité 12. Annualisation de l’écart-type : multiplication par la racine de 250 pour une série journalière, 52 pour une série hebdomadaire et 12 pour une série mensuelle.
13. Les frais et commissions d’émission ou de rachat des parts ne sont pas pris en compte dans le calcul de performance.
SYNCHRONY MARKET FUND – Swiss Equity
Date de création : 13.03.1996

Caractéristiques : La fortune de ce segment, indexé sur le « SPI ® » ex dividendes, est investie dans des actions de
sociétés qui font partie de l’indice de référence « SPI ® » ainsi qu’en titres de sociétés qui ont annoncé qu’elles
allaient officiellement entrer dans cet indice.
Rapport de performance
Nom de l’indiceSPI Swiss Performance Index(ex dividendes) – en CHF mio CHF 3’473.4 3’440.8 2’781.8 2’507.3 3’355.2 3’851.4 Mesures externes de risque– Corrélation 1. La fréquence de calcul de la performance de l’indice est journalière.
2. Aucun effet de levier significatif n’existe dans les fonds de la firme.
3. Pourcentage du segment investi dans des régions non couvertes par l’indice : non significatif.
* Le segment – Swiss Equity a été repris par Gérifonds SA en tant que direction du fonds le 1er mai 2002.
La performance historique ne représente pas un indicateur de performance courante ou future. Les données de performance ne tiennent pas compte des commissions et frais perçus lors de l’émission et du rachat des parts.
SYNCHRONY MARKET FUND – European Equity
Date de création : 29.11.1996

Caractéristiques: La fortune de ce segment, indexé sur le «FTSE World Index, Europe ex Switzerland», est investie
dans des actions de sociétés qui font partie de l’indice de référence «FTSE World Index, Europe ex Switzerland»
ainsi qu’en titres de sociétés qui ont annoncé qu’elles allaient officiellement entrer dans cet indice.
Rapport de performance
Nom de l’indiceFTSE World Index, Europe exSwitzerland – en EUR (voir note 4) mio CHF 3’473.4 3’440.8 2’781.8 2’507.3 3’355.2 3’851.4 Mesures externes de risque– Corrélation 1. La fréquence de calcul de la performance de l’indice est journalière.
2. Aucun effet de levier significatif n’existe dans les fonds de la firme.
3. Pourcentage du segment investi dans des régions non couvertes par l’indice : non significatif.
4. Depuis le 15 décembre 1999, l’unité de compte du segment est l’euro. Cette décision a été approuvée par la Commission fédérale des banques le 22 novembre 1999.
* Le segment – European Equity a été repris par Gérifonds SA en tant que direction du fonds le 1er mai 2002.
La performance historique ne représente pas un indicateur de performance courante ou future. Les données de performance ne tiennent pas compte des commissions et frais perçus lors de l’émission et du rachat des parts.
SYNCHRONY MARKET FUND – US Equity
Date de création : 13.10.1997

Caractéristiques : La fortune de ce segment, indexé sur le « S&P 500 ® », est investie dans des actions de sociétés
qui font partie de l’indice de référence « S&P 500 ® » ainsi qu’en titres de sociétés qui ont annoncé qu’elles allaient
officiellement entrer dans cet indice.
Rapport de performance
Nom de l’indice S&P 500 ® – en USD mio CHF 3’473.4 3’440.8 2’781.8 2’507.3 3’355.2 3’851.4 Mesures externes de risque– Corrélation 1. La fréquence de calcul de la performance de l’indice est journalière.
2. Aucun effet de levier significatif n’existe dans les fonds de la firme.
3. Pourcentage du segment investi dans des régions non couvertes par l’indice : non significatif.
* Le segment – US Equity a été repris par Gérifonds SA en tant que direction du fonds le 1er mai 2002.
La performance historique ne représente pas un indicateur de performance courante ou future. Les données de performance ne tiennent pas compte des commissions et frais perçus lors de l’émission et du rachat des parts.
SYNCHRONY MARKET FUND – Swiss Government Bonds
Date de création : 13.03.1996

Caractéristiques : Ce segment, indexé sur le « Swiss Domestic Bonds, Government », investit au minimum deux
tiers de sa fortune en valeurs mobilières émises ou garanties par la Confédération helvétique. Le solde peut
être investi en obligations ou autres titres de créances émis et garantis par une collectivité de droit public suisse
(cantons ou communes).
Rapport de performance
Nom de l’indiceSwiss Domestic Bonds, Government– en CHF mio CHF 3’473.4 3’440.8 2’781.8 2’507.3 3’355.2 3’851.4 Mesures externes de risque– Corrélation 1. La fréquence de calcul de la performance de l’indice est journalière.
2. Aucun effet de levier significatif n’existe dans les fonds de la firme.
3. Pourcentage du segment investi dans des régions non couvertes par l’indice : non significatif.
* Le segment – Swiss Government Bonds a été repris par Gérifonds SA en tant que direction du fonds le 1er mai 2002.
La performance historique ne représente pas un indicateur de performance courante ou future. Les données de performance ne tiennent pas compte des commissions et frais perçus lors de l’émission et du rachat des parts.
Attestation de conformité aux Standards de Présentation
de Performances Suisses (SPPS)

En qualité d’organe de contrôle indépendant, KPMG Fides analyses et à des examens par sondages. Nous estimons Peat a vérifié au 31 décembre 2004 tous les fonds de pla- que notre vérification constitue une base suffisante pour for- cement de droit suisse de GÉRIFONDS SA, conformément aux dispositions de vérification des Standards de Présentationde Performances Suisses (SPPS), la version suisse des Global Selon notre appréciation, le calcul de la performance de tous Investment Performance Standards (GIPS) qui entraient les composites de GÉRIFONDS SA est établi et présenté en vigueur le 1er janvier 2002. La définition de la firme conformément aux Standards de Présentation de Perfor- GÉRIFONDS SA au sens des SPPS inclut tous les fonds dont mances Suisses. GÉRIFONDS SA a respecté toutes les dispo- GÉRIFONDS SA est la société de direction. Comme défini par sitions de construction des composites requises au sens de les SPPS, chaque fonds de placement représente un com- la définition SPPS de la firme. Les processus et procédures de GÉRIFONDS SA ont été définis de façon à calculer et présenter les mesures de performance selon les exigences GÉRIFONDS SA est responsable de l’établissement, de la pré- des SPPS, la version suisse des GIPS.
sentation et du calcul de la performance, alors que notremission consiste à vérifier les calculs, leur présentation et à émettre une appréciation les concernant.
Notre vérification a été effectuée selon les normes de la pro- fession en Suisse. Ces normes requièrent de planifier et de réaliser la vérification de manière telle que des anomalies significatives dans la présentation et le calcul de la perfor-mance puissent être constatées avec une assurance raison-nable. Nous avons vérifié les données de l’établissement et la présentation dans son ensemble en procédant à des Rapport de l’organe de révision sur le contrôle des comptes annuels
de l’exercice au 15 mars 2005

En notre qualité d’organe de révision légalement reconnu du fonds de placement de droit suisse SYNCHRONY MAR- • les placements, les comptes de fortune et les comptes de KET FUNDS, comprenant les segments suivants : résultats, les calculs de valeurs d’inventaire et l’utilisation des résultats sont conformes aux prescriptions suisses de la loi, des ordonnances, ainsi qu’au règlement et au pros- • les indications sur l’émission, le rachat et le nombre total nous avons vérifié les comptabilités et le rapport annuel des parts en circulation et la liste des achats et des ventes pour l’exercice arrêté au 15 mars 2005.
La responsabilité de l’établissement du rapport annuel • les indications sur les offices de dépôts et les personnes incombe à la direction du fonds, alors que notre mission auxquelles ont été déléguées des compétences en matière consiste à le vérifier et à émettre une appréciation le concer- d’investissement ou d’autres tâches, de même que les nant. Nous attestons que nous remplissons les exigences informations concernant des affaires d’une importance légales de qualification et d’indépendance.
économique ou juridique particulière figurent dans le rap-port annuel, conformément aux prescriptions.
Notre révision a été effectuée selon les normes de la pro-fession en Suisse. Ces normes requièrent de planifier et de réaliser la vérification de manière telle que des anomaliessignificatives dans le rapport annuel puissent être consta-tées avec une assurance raisonnable. Nous avons révisé les postes du rapport annuel en procédant à des analyseset à des examens par sondages. En outre, nous avons appré- cié la manière dont ont été appliquées les règles relatives à la présentation des comptes, les décisions significatives en matière d’évaluation ainsi que la présentation du rap-port annuel dans son ensemble. Nous estimons que notrerévision constitue une base suffisante pour former notre

Source: http://www.bcge.ch/pdf/synchrony-rapport-annuel-2004-2005.pdf

October 25th, 2010 pwac meeting minutes

Prevailing Wage Advisory Committee Members: Dave Johnson (Building & Construction Trades Council), Randy Loomans (Operating Engineers Local 302), Randy Dubigk (Washington State Dept of Transportation), Kathleen Garrity (Associated Builders and Contractors), Ginger Eagle (Washington Public Ports Association), Ashley Probart (Association of Washington Cities), Rick Slunaker and Bruce Chatti

Microsoft word - pucón_keynote_janoschka_abstract

Gobernanza y cambios territoriales Experiencias comparadas de migración de amenidad en las Américas. Michael Janoschka Investigador Ramón y Cajal Departamento de Ciencia Política y Relaciones Internacionales Universidad Autónoma de Madrid c/Marie Curie 1 E-28049 Madrid E-Mail: michael.janoschka@uam.es Web: http://www.michael-janoschka.de Actos de ciudadanía - Espaci

Copyright © 2010-2014 Pharmacy Drugs Pdf